X
Rechercher
Publicité

Heure d'été

Changement d'heure dans la nuit du 12 au 13 mars

durée 12h00
12 mars 2022
Charlotte Lemieux
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Charlotte Lemieux, Journaliste

C'est dans la nuit du 12-13 mars que se fera le passage à l'heure d'été. À cette date, à 2 heures du matin, il sera plutôt 3 heures du matin.

Depuis 2006, l’heure avancée d’été est instaurée du deuxième dimanche de mars jusqu’au premier dimanche de novembre.

Au Québec, cette coutume profite à ceux qui aiment avoir une heure d'ensoleillement supplémentaire le soir. Nos horloges devront donc être ajustée pour ne pas avoir de souci d'horaire malencontreux .

Mais est-ce encore valable de perturber le cycle circadien des québécois et québécoises?

Une pratique remise en question

Depuis quelques années, les provinces du Canada remettent en cause l'usage traditionnel du changement d'heure et de ce que ça implique pour la santé générale.

En effet, des scientifiques ont découvert que le changement d’heure peut affecter le cycle de sommeil. Pour les personnes plus vulnérables, ce changement peut avoir des effets plus néfastes, allant jusqu’à des troubles de l’attention et de l’appétit, une baisse des capacités de travail et une augmentation du nombre de dépressions.

Le territoire du Yukon a cessé cette pratique en 2020. Il s'agit de la deuxième province du Canada, avec la Saskatchewan, à rejeter le changement d'heure. 

Brève histoire du changement d'heure

À l'origine, le but était de décaler les horaires afin d’économiser de l’énergie. En effet, bénéficier de la lumière naturelle le plus tardivement possible permettait aux travailleurs de terminer plus tard leurs fonctions.

L'Allemagne sera le premier pays à adopter cette idée, en 1916, proposée par le physicien américain Benjamin Franklin en 1784.

Le Canada, en 1918, suivit les traces du pays nordique européen en instaurant une première loi afin de mettre en place cet usage du cycle. 

Aujourd'hui

L'économie d'énergie lumineuse n'est plus la préoccupation principale des québécoises et québécois avec les ampoules actuelles. Le facteur le plus énergivore est le chauffage et l'air climatisée, dû au climat.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 6h01

Les barrières d’accès en santé en images et en mots

Pour souligner la Journée internationale d’action pour la santé des femmes, le Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec  (RTRGFQ) à dévoilé trois bandes dessinées réalisées dans le cadre de sa campagne d’alerte sur les entraves au droit des femmes à la santé. Dévoilées sur le réseau social Facebook, elles mettent la lumière sur ...

26 mai 2022

Une enquête dévoile les intentions estivales des québécois

Événements Attractions Québec (ÉAQ) dévoile les résultats de son enquête réalisée auprès de 1 000 personnes quant à leur intention de participer à des activités touristiques cet été. Alors que les intentions de visites des Québécoises et Québécois s’étaient largement accrues entre les étés 2020 et 2021, ce niveau d’intention se stabilise pour la ...

25 mai 2022

Le Canada arrive 28e parmi 39 pays quant au bien-être environnemental des enfants

Le Canada se classe au 28e rang parmi 39 pays riches en ce qui a trait au bien−être environnemental des enfants et des jeunes, selon le dernier Bilan Innocenti publié lundi par le Centre de recherche Innocenti de l’UNICEF.  «Des pays tels que le Canada créent des conditions malsaines, dangereuses et néfastes pour les enfants du monde entier», ...