X
Rechercher
Publicité

Traverse Sorel-Tracy–Saint-Ignace-de-Loyola

Les navires jumeaux commémoreront la mémoire collective de la région

durée 15h38
29 mars 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Catherine Deveault

La Société des traversiers du Québec (STQ) annonce aux citoyens de Sorel-Tracy et de Saint-Ignace-de-Loyola que les navires jumeaux, le NM Jos-Deschênes et le NM Armand-Imbeau, porteront désormais un nom représentatif de la région desservie par la traverse de Sorel-Tracy d’ici la fin de 2022.

Actuellement en arrêt technique, le NM Jos-Deschênes se nommera le NM Alexandrina-Chalifoux à son retour en service à la fin avril et le NM Armand-Imbeau, deviendra le NM Didace-Guévremont à sa sortie d’arrêt technique en décembre prochain.

Des noms représentatifs de la région

Afin de s’assurer de choisir des noms qui allaient rendre hommage à une personnalité ayant apporté une contribution significative au développement de la communauté et qui réfèrent à l’histoire de la région, la STQ avait organisé un concours populaire afin de recueillir des suggestions de noms auprès de la population.

De toutes les propositions reçues, 20 ont été retenues et analysées par le jury de sélection selon les critères exigés par la Politique sur la désignation toponymique des navires et des édifices de la STQ. Ce jury était composé du président-directeur général de la STQ, M. Stéphane Lafaut, ainsi que de deux anciens présidents-directeurs généraux. Après délibération du jury, les noms de Alexandrina Chalifoux et de Didace Guévremont ont été choisis pour cette importante désignation commémorative. 

Alexandrina Chalifoux

Alexandrina Pelletier est née le 27 août 1896 à Sorel. Elle a 21 ans lorsqu’elle épouse Joseph-Napoléon Chalifoux, un agriculteur et forgeron de 22 ans, le 4 septembre 1917 à Sorel. Elle s’implique dans l’entreprise agricole familiale et, démontrant un sens inné pour les affaires, elle débute la vente de ses surplus de lait de son troupeau aux villageois en 1920.

Le couple aura 10 enfants et leur fils, Jean-Paul Chalifoux, sera l’un des premiers à obtenir son permis de pasteurisation en 1942. Alexandrina Pelletier-Chalifoux est décédée le 17 septembre 1973 à Sorel, où elle a habité toute sa vie. Quatre générations plus tard, la Laiterie Chalifoux est toujours présente dans la région de Sorel-Tracy et les membres de la famille sont toujours impliqués dans l’entreprise de transformation de produits laitiers.

Didace Guévremont

Didace Guévremont est né le 9 décembre 1847 à La Visitation-de-l’Île-Dupas. Il fera sa marque dans la région en s’impliquant de manière étroite dans la politique municipale ainsi que dans la vie civique, occupant plusieurs postes dans les décennies 1870 à 1900. Il est le premier maire de la nouvelle municipalité de Saint-Ignace-de-Loyola en 1897.

Tout au long de sa carrière, il s’est impliqué au développement de sa communauté et même dans les dernières années de sa vie, il a continué de s’impliquer activement en politique municipale. Didace Guévremont est décédé le 30 septembre 1926 à Saint-Pierre de Sorel, à l'âge de 78 ans.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


18 mai 2022

Une carte interactive pour lutter contre l’homophobie et la transphobie

Le Conseil québécois LGBT (CQ-LGBT) lance sa nouvelle plateforme en ligne nommée INCLUSION LGBTQ2+, qui offre un répertoire d’activités de formation et de sensibilisation aux enjeux de la communauté, dans le cadre de la Journée internationale de la lutte contre l'homophobie et la transphobie. Cette nouvelle plateforme offrira aux Québécois un ...

16 mai 2022

Votre grand ménage du printemps est-il commencé ?

Les beaux jours sont de retour. Il ne reste plus une trace de neige et plusieurs personnes se sont occupées de nettoyer leur terrain. Maintenant que l’extérieur est terminé, il reste l’intérieur de la demeure. Il est de coutume de faire un grand ménage de printemps. Les accrocs du ménage ont certainement déjà débuté avec enthousiasme. Tandis que ...

14 mai 2022

Bébés du Québec: critiques sur le faible pourcentage de détection de la surdité

Deux associations professionnelles québécoises fustigent la lenteur des autorités à élargir l’accès des bébés au Programme québécois de dépistage de la surdité chez les nouveau−nés (PQDSN), alors que le Québec traîne déjà largement de l’arrière par rapport à d’autres juridictions canadiennes.  L’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec ...