Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

21 720 $ pour le projet de la Maison Oxygène Saurel

Implantation d’un projet pour favoriser l’engagement paternel et la coparentalité

durée 11h15
11 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Catherine Deveault

Le député de Richelieu se réjouit d’annoncer, au nom  du ministre de la Famille, M. Mathieu Lacombe, une subvention de 21 720 $ pour le projet de la Maison Oxygène Saurel afin de favoriser l’engagement des pères auprès de leurs  enfants ainsi que l’exercice de la coparentalité. 

La coparentalité : un face-à-face efficace est un projet de promotion et d’intervention en coparentalité par le développement d’outils de sensibilisation ainsi que des ateliers d’information pour les pères et les mères qui désirent travailler en équipe. 

« En collaboration avec les organismes partenaires, notre gouvernement travaille au soutien  des divers acteurs de nos communautés pour que les parents, en particulier les pères, puissent bénéficier de plus de moyens concrets et de plus de services pour favoriser leur  engagement au sein de leur famille. Étant père moi-même, je sais que les responsabilités  familiales sont nombreuses et que l’engagement des deux parents favorise le  développement des familles à leur plein potentiel. Ainsi, Québécoises et Québécois  pourront compter sur ces nouvelles initiatives pour les appuyer dans leurs ambitions et leurs  rôles parentaux! » 

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille

« Je croise tous les jours de nombreux parents qui me font part de leurs défis et de leurs  aspirations. Aujourd’hui, je me réjouis que nous puissions leur offrir un soutien supplémentaire et des outils appropriés pour favoriser la coparentalité. Je suis  particulièrement sensible à la situation des pères qui mérite qu’on s’y attarde. Je suis ravi que M. Lacombe, par cette initiative, offre aux pères toute l’attention et le soutien dont ils ont besoin pour jouer pleinement leur rôle. »  

- Jean-Bernard Émond, député de Richelieu 

« Maison Oxygène Saurel est fière d’offrir un programme sur la coparentalité dès cet  automne. La coparentalité se définit principalement par le partage des droits et des responsabilités du père et de la mère auprès de leurs enfants. Nous offrirons donc des  ateliers thématiques aux pères et aux mères qui désirent s’outiller afin de devenir des  coparents sains et efficaces pour leurs enfants ! » 

- Louise Plante, directrice générale de la Maison Oxygène Saurel

La mise en œuvre de cette initiative découle d’un appel de projets lancé par le gouvernement du Québec en novembre dernier dans le cadre du Programme de soutien financier aux initiatives favorisant l’engagement paternel et l’exercice de la coparentalité.  Rappelons que ce programme vise à promouvoir, à valoriser et à encourager l’engagement  paternel dès la période prénatale, dans une perspective de prise en charge équitable des  responsabilités familiales, notamment la répartition des tâches et les soins donnés aux enfants. Dans le souci d’une plus grande égalité entre les femmes et les hommes, ce  programme a aussi pour objectif de soutenir le développement et l’adaptation d’activités et  de services qui contribuent à un engagement accru des pères auprès de leurs enfants. 

Ainsi, ce sont 46 projets qui verront le jour au Québec pour un investissement total de 1,53  million de dollars. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


8 août 2022

Une étude associe 58% des maladies infectieuses aux menaces climatiques

Des menaces climatiques comme les inondations, les canicules et la sécheresse ont aggravé plus de la moitié des centaines de maladies infectieuses qui touchent l'humain, y compris le paludisme, le choléra, l'hantavirus et même l'anthrax. Des chercheurs ont constaté que 218 maladies ― soit 58 % des 375 maladies infectieuses humaines ― semblent ...

4 août 2022

Les Canadiens font de moins en moins confiance à leurs médecins

Les Canadiens feraient moins confiance à leurs médecins aujourd’hui qu’avant la pandémie, s’il faut en croire les résultats d’un sondage réalisé pour le compte d’une firme australienne en Australie, au Canada et aux États−Unis. Avant la pandémie, révèle l’enquête dévoilée récemment par Compare The Market, 87 % des Canadiens disaient faire ...

29 juillet 2022

« Vivre avec le virus, ne veut pas dire de vivre comme s'il n'y avait plus »

Le directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau, s’est à nouveau présenté devant les journalistes pour faire un point sur la situation actuelle concernant la COVID-19. Il a débuté en mentionnant qu’il y avait eu dans les dernières semaines une augmentation des cas dans les hôpitaux, mais que la majorité s’était présentée pour des ...