Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Plus de 23 000 emplacements recensés

La décontamination de terrains pourrait coûter des milliards au Canada

durée 11h42
28 novembre 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Décontaminer l'ensemble des sites fédéraux coûtera plusieurs milliards de dollars au Canada.

Par exemple, la décontamination de l'ancien emplacement de Giant Mine, au Yukon, coûtera à lui seul 4,38 milliards $, un sommet au pays. Les travaux, qui se sont amorcés en 2005, se prolongeront jusqu'en 2038.

Cette somme ne comprend pas l'entretien à long terme.

L'inventaire des sites contaminés fédéraux (ISCF) recense plus de 23 000 emplacements, dont 17 602 ont été fermés à la suite à d'examens historiques, d'analyses détaillées, d'activités d’assainissement ou des mesures de suivi à long terme ayant déterminé qu’aucune autre action n’était requise.

Selon le ministère de l'Environnement et Changement climatique,  trois des cinq projets de décontamination les plus chers se situent au Yukon. Outre Giant Mine, il y a les anciens emplacements miniers de Faro Mine et d'United Keno Hill Mine in Yukon. Les deux autres emplacements figurant en tête du classement sont situés à Port Hope, en Ontario, et à  Esquimalt Harbour, en Colombie-Britannique. 

Plus deux milliards de dollars ont déjà été dépensés sur ces cinq emplacements jusqu'à maintenant.

On s'attend à ce que tous ces travaux de décontamination coûtent plusieurs milliards de dollars au cours des prochaines années, mais il est encore impossible d'en préciser le total exact.

Les comptes publics du Canada pour l'exercice se terminant le 31 mars 2022 font état d'un passif brut de près de 10 milliards $ pour l'ensemble des sites fédéraux contaminés.

___
Cet article a été produit avec le soutien financier des Bourses Meta et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Emily Blake, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h15

Nouvel outil pour combattre le cancer du poumon

Un nouvel outil développé par des chercheurs des universités Laval et McGill permettrait de déterminer avec une précision d'environ 95 % le risque de voir le cancer réapparaître chez un patient qui a subi une résection d’une tumeur pulmonaire. Les équipes des professeurs Logan Walsh et Daniela Quail, de l’Université McGill, et Philippe Joubert, ...

30 janvier 2023

Québec: minorités visibles sous-représentés chez les dirigeants d'organismes publics.

Un nouveau rapport publié lundi constate que les membres des minorités visibles sont encore sous-représentés dans les postes de direction des organismes publics québécois. La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse constate que les obstacles persistent non seulement pour accéder aux emplois, mais encore davantage pour la ...

27 janvier 2023

FRAPRU: les loyers moins chers sont plus rares dans les régions métropolitaines

Ce sont les logements à plus bas loyer qui sont les plus rares dans les régions métropolitaines du Québec, selon ce qu'affirme le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) qui revient à la charge avec sa demande au gouvernement du Québec d’un financement accru de construction de nouveaux logements sociaux. Le FRAPRU signale que le ...