Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Météo

Québec et Maritimes: 48 heures de froid intense et de fort refroidissement éolien

durée 12h00
2 février 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Une assez brève mais très intense période de froid enveloppera plusieurs régions du Québec à compter de la nuit de vendredi, alors qu’en quelques heures, le mercure chutera de près de 25 degrés Celsius.

Environnement Canada précise que les régions de l’Outaouais, de Montréal, de l’Estrie, de la Beauce, des Basses-Laurentides, de Lanaudière, de la Mauricie et du Bas-Saint-Laurent seront frappées dans la nuit de vendredi par des températures de 25 degrés sous zéro. En quelques heures, de jeudi soir à la nuit de vendredi, le facteur éolien dégringolera de moins 9 à moins 36.    

Des avertissements de froid extrême ont même été émis pour l’Abitibi-Témiscamingue, la Haute-Mauricie, le Saguenay-Lac-Saint-Jean, certains secteurs des Laurentides et la région de Québec. Des valeurs de refroidissement éolien entre moins 38 et moins 48 sont prévues dans ces régions, de la journée de vendredi jusqu'à samedi.

Les températures seront un peu moins froides sur la Côte-Nord et en Gaspésie, qui recevront toutefois des chutes de neige parfois fortes. 

Dans toutes les régions touchées par le froid extrême, la température maximale de vendredi ne devrait pas s’élever à plus de 24 degrés sous zéro. Le lendemain, samedi, le maximum prévu est de moins 16 degrés.

Cette poussée de froid extrême prendra ensuite fin. Les prévisions font état d’un maximum de moins 3 degrés dimanche.

De grands froids envelopperont aussi les trois provinces des Maritimes, à compter de vendredi après-midi. Le Nouveau-Brunswick sera aux prises avec un refroidissement éolien de moins 35 à moins 45 qui persistera jusqu'à samedi matin avant de s'atténuer samedi après-midi. Le refroidissement éolien sera juste un peu moins intense à l’Île-du-Prince-Édouard de même que sur l’ensemble du territoire de la Nouvelle-Écosse. 

À l’approche de ces conditions climatiques difficiles, la Direction régionale de santé publique de Montréal rappelle qu'en général, les risques pour la santé sont plus élevés lorsque la température ressentie est inférieure à 27 degrés Celsius sous zéro. Le directeur médical adjoint, le Dr David Kaiser, fait état d’augmentation de risques associés au froid, comme les engelures et l'hypothermie.

La santé publique ajoute que les personnes qui souffrent de maladies cardiaques ou d'asthme, ainsi que celles à mobilité réduite, sont aussi considérés comme étant plus vulnérables et on leur recommande d'éviter de sortir en période de froid intense.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Les vacances des travailleurs de la construction existent depuis l'été 1971

C'est l'une des nombreuses particularités québécoises: pendant la canicule de l'été, lorsque tout le monde souhaite être en vacances, pratiquement toute l'industrie de la construction et une bonne partie du reste du Québec ferment leurs portes pendant deux semaines. Dimanche, le congé annuel de la construction s'amorcera officiellement. Il s'agit ...

durée Hier 15h00

Des experts soulignent l'urgence de rassurer le public face au lait contaminé

Des experts en marketing affirment que deux entreprises qui ont récemment dû rappeler du lait à base de plantes contaminé par la Listeria peuvent se remettre de l'éclosion mortelle, mais qu'elles doivent agir rapidement pour regagner la confiance des consommateurs. Ils soutiennent que Danone et Walmart devraient s'excuser rapidement pour les ...

durée Hier 12h00

Les fumeurs de cigarettes sont encore stigmatisés par des mythes qui persistent

Les personnes qui fument la cigarette ou qui consomment d'autres produits du tabac continuent d'être grandement stigmatisées dans la société. Isolement, jugement, perception de manque de volonté sont quelques conséquences qu'elles vivent. Selon les plus récentes données de l'Institut de la statistique du Québec, la proportion des individus qui ...