Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Du soutien aux organismes pour vérifier les antécédents judiciaires des bénévoles

durée 13h00
11 avril 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Il sera désormais plus facile et moins onéreux pour les organismes communautaires de vérifier les antécédents judiciaires des personnes souhaitant donner de leur temps à leur cause.

Mardi matin, la ministre responsable de la Solidarité sociale et de l'Action communautaire, Chantal Rouleau, a annoncé le déploiement d'une mesure pour couvrir les frais des services de vérification des antécédents judiciaires des bénévoles appelés à œuvrer auprès d'organismes dont la clientèle est vulnérable et en situation de risque d'abus.

« Pour certains organismes communautaires, l'enjeu du filtrage de sécurité est majeur. Ils doivent s'assurer que les membres de leur personnel, salariés ou bénévoles, ne représentent pas un risque pour leurs différentes clientèles, qui se trouvent souvent en situation de précarité. Notre gouvernement souhaite ainsi les aider à assumer cette charge financière supplémentaire afin qu'ils continuent d'offrir de manière sécuritaire les services qui sont essentiels aux personnes et aux communautés qu'ils servent », a déclaré la ministre Rouleau dans un communiqué.

Le tout s'assortit d'une enveloppe de six millions de dollars sur cinq ans, qui sera administrée par la Fédération des centres d'action bénévole du Québec (FCABQ), de concert avec le Réseau de l'action bénévole du Québec. Ces organisations «s'assureront notamment que le programme répond aux besoins des organismes communautaires dont les bénévoles œuvrent auprès de clientèles ciblées», indique un communiqué.

« L'aide annoncée aujourd'hui contribuera à assurer la sécurité des services rendus par les bénévoles auprès de personnes à risque d'abus. Le déploiement de ce programme permettra d'harmoniser la procédure de demande de vérification des antécédents judiciaires pour les organismes communautaires, tout en faisant en sorte que seules les personnes qui œuvrent auprès de clientèles à risque d'abus ou d'exploitation et dans des contextes s'y prêtant fassent l'objet de vérifications », a fait savoir le ministre de la Sécurité publique François Bonnardel.

La plateforme Jebenevole.ca, qui permet le maillage entre organismes et bénévoles, sera aussi mise à jour, notamment avec l'ajout d'un formulaire d'inscription sécurisé.

Selon des données du FCABQ et de Statistique Canada, environ 2,2 millions de Québécois, soit environ une personne sur quatre, sont bénévoles auprès d'une organisation. 

Près de 45 % de la population avait toutefois donné de son temps de façon informelle, selon des chiffres de 2018.

Les quelque 300 millions d'heures de leur temps offertes représentent l'équivalent de plus de 145 000 emplois à temps plein et auraient une valeur monétaire de près de 56 milliards $.

La Semaine nationale de l'action bénévole se déroulera à compter du dimanche 16 avril. Elle prendra fin le samedi 22 avril.

———

Cette dépêche a été rédigée avec l'aide financière de la Bourse de Meta et de La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Marie-Ève Martel, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

La proportion des jeunes avec un trouble anxio-dépressif atteint un sommet au Québec

La proportion des jeunes Québécois qui ont un trouble anxio-dépressif atteint un sommet, alors que 8,4 % des 15 à 29 ans ont reçu un diagnostic en 2021-2022. Les femmes sont deux fois plus touchées que les hommes, selon une mise à jour de cet indicateur publiée vendredi par l'Institut de la statistique du Québec. Les données montrent qu'en ...

durée Hier 12h00

Un programme est lancé pour outiller les familles migrantes dans le système de santé

Un programme pilote de deux ans vient d'être lancé par l'Hôpital de Montréal pour enfants (Le Children) et l'Hôpital St. Michael de Toronto pour aider les familles migrantes à naviguer dans le système de santé, plus particulièrement pour les jeunes aux prises avec une maladie chronique. Le programme vise à donner de l'information aux familles, ...

23 mai 2024

Sonia Bélanger a bon espoir d'élargir les soins palliatifs sans les agences privées

La ministre responsable des Aînés et ministre déléguée à la Santé, Sonia Bélanger, veut élargir l'accès aux soins palliatifs. Mais dans le contexte de la fin du recours aux agences privées, certains s'inquiètent de la faisabilité de cet objectif par manque de ressources. Dans le cadre d'un webinaire sur les soins palliatifs organisé jeudi par le ...