Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Logements sociaux et abordables

Logement: les partenaires privés permettent à Québec de dépasser ses engagements

durée 15h00
24 avril 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

La participation des partenaires privés dans la construction et la rénovation de logements sociaux et abordables a fleuri pour en augmenter le nombre de près 50 % par rapport à ce qui était initialement prévu.

À l'origine, les ententes prévoyaient la construction ou la rénovation de quelque 2000 logements sociaux et abordables à travers le Québec d’ici la fin de 2025, soit 1000 assumés par le Fonds de solidarité de la FTQ et 1000 par le Mouvement Desjardins.

Or, les deux entités ont annoncé lundi, à Longueuil, que ce nombre passera à 1400 du côté du Fonds de solidarité et à 1500 chez Desjardins, soit un total de 2900.

La ministre responsable de l’Habitation, France-Élaine Duranceau, était aux côtés des dirigeants de ces deux partenaires et de la mairesse de Longueuil, Catherine Fournier, pour faire part de l’évolution du partenariat. 

Du même coup, on a annoncé que Longueuil accueillera l’un de ces projets, soit un édifice de 175 logements comprenant 80 logements sociaux admissibles au Programme de supplément de loyer et 95 logements abordables.

Il s’agira de logements de taille variable allant de studios pour une personne à des logements de quatre chambres destinés aux familles, pour lesquelles des appartements de cette taille à des prix raisonnables sont devenus quasi impossibles à trouver.

Tant du côté de la FTQ que du Mouvement Desjardins, 75 % des projets financés seront de nouvelles constructions, l’autre 25 % étant des rénovations de logements existants.

Pour la réalisation de ces projets, Québec a octroyé 175 millions $ à la filiale immobilière du Fonds de solidarité, le Fonds y allant de 75 millions $ de son côté. Desjardins reçoit également 175 millions $ de Québec auxquels il ajoute 150 millions $ en capital et en prêts.

Le Fondaction de la CSN participe également à ce projet, mais se concentre sur le secteur du logement coopératif. Initialement, on prévoyait aussi 1000 logements de ce côté, mais la ministre Duranceau a promis qu’une autre annonce serait bientôt faite dans ce cas. 

Pierre Saint-Arnaud, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


28 février 2024

Des organismes s'inquiètent d’une montée de violence contre les jeunes LGBTQ+

Alors que se tient ce mercredi la Journée des chandails roses visant à sensibiliser contre l’intimidation dans les écoles, des organismes s’inquiètent d’une montée de la violence contre les jeunes de la communauté LGBTQ+.  Pour souligner cette journée, l’organisme communautaire Interligne invite la population à s’afficher avec un chandail rose en ...

28 février 2024

Un printemps qui s'annonce clément, selon les prévisions de MétéoMédia

Le printemps fera le bonheur des amoureux de l'été, mais risque de décevoir les adeptes de sports d'hiver alors que les températures s'annoncent plutôt clémentes pour une bonne partie du Québec et de l'Ontario, selon les prévisions de MétéoMédia. Les amateurs d'activités hivernales ne devraient pas fonder trop d'espoir sur les prochaines semaines ...

27 février 2024

Pannes: Hydro-Québec veut inverser la tendance dès cette année

Au moment où les changements climatiques mettent son réseau électrique à rude épreuve, Hydro-Québec s’est donné l’objectif de réduire le nombre de pannes de 35 % d’ici 7 à 10 ans. La société d’État veut que ce nombre baisse dès cette année.  Hydro-Québec vise une baisse de 1 % en 2024. «Ça ne paraît pas beaucoup, mais si on regarde dans les ...