Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

À cause de l'inflation

Sondage: 1/3 des Canadiens changent leurs plans de vacances cette année

durée 12h00
19 juillet 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Environ un Canadien sur trois affirme avoir dû modifier ou annuler ses projets de vacances en raison de l'inflation, selon un nouveau sondage de la firme Léger.

Le sondage réalisé ce mois-ci ajoute que parmi ceux qui ont changé leurs projets, 46 % réduisent également leurs sorties au restaurant.

L'inflation a ralenti à 2,8 % en juin, mais le prix des produits d'épicerie a continué de grimper, ayant augmenté de 9,1 % le mois dernier, selon Statistique Canada. La baisse de l'inflation a été entraînée par une baisse des prix de l'essence par rapport à l'année dernière.

En plus des préoccupations concernant l'inflation, les Canadiens ressentent également les effets des retards et des annulations de vols et des bagages égarés en ce qui concerne leurs projets de vacances. Près de la moitié des Canadiens interrogés par Léger ont estimé que les compagnies aériennes n’étaient pas fiables à propos de leurs départs et leurs arrivées.

Six Canadiens sur 10 qui ont pris au moins un vol au cours de la dernière année ont déclaré avoir subi des retards de vol, tandis que deux sur 10 ont subi des annulations. Près de deux sur 10 ont subi des retards de livraison des bagages, tandis que 10 % ont perdu des bagages.

En raison de ces perturbations, plus de la moitié des Canadiens ont déclaré qu'ils cherchaient à réserver uniquement des vols directs.

Au cours de la longue fin de semaine de la fête du Canada, Air Canada a retardé ou annulé près de 2000 vols, les passagers publiant en ligne des photos de longues files d'attente et de terminaux achalandés qui rappelaient le chaos de l'année dernière.

Trente-cinq pour cent des Canadiens ont déclaré qu'ils prévoyaient de partir en vacances cet été, selon le sondage Léger réalisé auprès de 1526 répondants.

Parmi ceux qui ont déclaré avoir modifié leurs plans de vacances en raison de l'inflation, 43 % ont déclaré opter pour des options d'hébergement moins chères, tandis que 41 % réduisent leurs activités et attractions et que 39 % font un voyage plus court.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


28 février 2024

Des organismes s'inquiètent d’une montée de violence contre les jeunes LGBTQ+

Alors que se tient ce mercredi la Journée des chandails roses visant à sensibiliser contre l’intimidation dans les écoles, des organismes s’inquiètent d’une montée de la violence contre les jeunes de la communauté LGBTQ+.  Pour souligner cette journée, l’organisme communautaire Interligne invite la population à s’afficher avec un chandail rose en ...

28 février 2024

Un printemps qui s'annonce clément, selon les prévisions de MétéoMédia

Le printemps fera le bonheur des amoureux de l'été, mais risque de décevoir les adeptes de sports d'hiver alors que les températures s'annoncent plutôt clémentes pour une bonne partie du Québec et de l'Ontario, selon les prévisions de MétéoMédia. Les amateurs d'activités hivernales ne devraient pas fonder trop d'espoir sur les prochaines semaines ...

27 février 2024

Pannes: Hydro-Québec veut inverser la tendance dès cette année

Au moment où les changements climatiques mettent son réseau électrique à rude épreuve, Hydro-Québec s’est donné l’objectif de réduire le nombre de pannes de 35 % d’ici 7 à 10 ans. La société d’État veut que ce nombre baisse dès cette année.  Hydro-Québec vise une baisse de 1 % en 2024. «Ça ne paraît pas beaucoup, mais si on regarde dans les ...