Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Environnement

Les humains ont consommé toutes les ressources que la Terre peut renouveler en un an

durée 09h00
3 août 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

L'humanité aurait consommé mercredi la totalité des ressources que la Terre peut renouveler en une année selon l’ONG Global Footprint Network, qui calcule le «jour du dépassement».

Le «jour du dépassement» de la Terre indique la date à laquelle l'humanité a consommé (empreinte écologique) l’ensemble de que ce que les écosystèmes peuvent régénérer en une année (biocapacité).

Le 2 août marque donc la date à partir de laquelle les humains entrent dans un «déficit écologique» pour le reste de l’année.

Mais tous les pays ne consomment pas la même quantité de ressources. Ainsi, le Canada est l’un des pays qui a consommé ses ressources biologiques le plus rapidement.

À l’échelle planétaire, le «jour du dépassement» est ce mercredi, mais il était le 13 mars dernier pour les Canadiens.

«On est dans le Top 5 des pires pays», a souligné Amélie Côté, analyste en réduction à la source pour Équiterre.

«Si, dans le reste du monde, on vit à crédit, on peut dire qu’au Canada, on est en faillite sur le plan écologique», a souligné Amélie Côté.

«Seulement qu’au niveau des déchets électroniques et électroménagers, on en génère trois fois plus que la moyenne mondiale» et «cette consommation implique énormément d’extraction, de transformation de matériaux, de transport et de déchets», a ajouté celle qui s’intéresse particulièrement aux dossiers liés à la gestion des matières résiduelles et à la consommation.

Le «jour du dépassement» de la Terre est calculé en divisant la biocapacité de la planète (la quantité de ressources écologiques que la Terre est capable de générer cette année-là) par l'empreinte écologique de l'humanité (la demande de l'humanité pour cette année-là) et en multipliant par 365 — le nombre de jours dans une année.

Afin de respecter les ressources et les limites de la Terre, il faut, a souligné la porte-parole d‘Équiterre, repenser nos façons de se loger, de se transporter, de se nourrir et évidemment de consommer des biens.

«On doit transformer nos systèmes de production de biens de consommation et utiliser plus efficacement les ressources qui sont déjà extraites, qui ont servi à produire des biens, réduire le gaspillage des aliments pour éviter justement de piger comme on le fait dans les milieux naturels, puis d'aggraver la crise environnementale et climatique», a précisé Amélie Côté.

En 1970, le «jour du dépassement» était franchi le 29 décembre, et chaque année, ce moment survient de plus en plus tôt, à quelques exceptions près, dont l’année 2020, marquée par la pandémie de COVID-19.

Stéphane Blais, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


14 juin 2024

Nouvelle stratégie pour limiter les dégâts d'un traumatisme craniocérébral

Une approche plus libérale aux transfusions sanguines permettrait aux personnes hospitalisées dans une unité de soins intensifs de recouvrer davantage d’indépendance fonctionnelle et une meilleure qualité de vie après un grave traumatisme craniocérébral, indique une étude pilotée par un chercheur au CHU de Québec. Six mois après leur accident, ...

14 juin 2024

Les plus grandes banques du Canada continueront à investir dans le pétrole et le gaz

Les PDG des cinq plus grandes banques du Canada ont répété jeudi qu'ils s'engagent à contribuer à la transition énergétique alors qu'ils étaient interrogés par un comité parlementaire quant à leur impact sur les changements climatiques. Les dirigeants de la Banque Royale du Canada (RBC), du Groupe Banque TD, de BMO Groupe Financier, de la Banque ...

12 juin 2024

Christian Dubé progresse vers sa transformation numérique dans le système de santé

Le gouvernement Legault fait un pas de plus vers la transformation numérique dans le réseau de la santé. La Loi sur les renseignements de santé et de services sociaux, qui permettra la création d'un dossier de santé numérique suivant le parcours du patient, entrera en vigueur le 1er juillet. Cette loi permettra au patient de ne plus avoir à ...