Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Conseil canadien du commerce de détail

Sondage: dépenses des Fêtes en hausse au Canada, inférieures à la moyenne au Québec

durée 18h00
18 octobre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Malgré la forte inflation des derniers mois, les Canadiens semblent déterminés à célébrer et à dépenser avant et pendant la prochaine période des Fêtes, selon un sondage Léger publié mardi par le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD).

La compilation des données colligées lors de ce sixième sondage annuel indique que les répondants dépenseront la somme sans précédent de 898 $ au cours des Fêtes cette année comparativement à celle de 782 $ relevée lors du sondage de 2022.

Les intentions d’achat des Québécois sont largement inférieures à cette moyenne nationale, toutefois. 

Le Conseil croit que la forte moyenne canadienne illustre que les consommateurs ont des stratégies astucieuses pour dénicher les aubaines et qu’ils accordent une importance croissante à de grands événements promotionnels.

L'achat de cadeaux représentera 80 % des dépenses moyennes de 898 $ prévues cette années. Pour y parvenir malgré leurs préoccupations économiques, 88 % des Canadiens adopteront des tactiques de magasinage proactives: 52 % feront la chasse aux soldes et 41 % feront du magasinage à l'avance. 

Parmi les répondants, 40 % entendent respecter du budget qu’ils auront préalablement fixé.

De plus en plus de Canadiens attendent de pouvoir profiter d'aubaines au cours de certaines journées promotionnelles. En un an, les intentions d’achat lors du Vendredi fou bondissent de 28 % à 40 % alors que celles du Cyberlundi et de la Cybersemaine augmentent de 21 % à 37 %.

L’achat de vêtements se démarque en 2023, représentant 17 % du budget des Fêtes, suivi de près par les produits alimentaires et l'alcool, qui constituent 16 % de ce budget. D’autre part, 45 % des consommateurs sont tentés d'offrir des cartes-cadeaux à leurs proches; d’ailleurs, le sondage indique que 37 % des Canadiens préfèrent recevoir aux Fêtes des cartes-cadeaux plutôt que des cadeaux traditionnels. 

Le sondage Léger a aussi perçu une forte augmentation de l'achat local et du soutien des commerces locaux pendant la période des Fêtes, qui est passé depuis l’an dernier de 74 % à 82 %.

Enfin, le sondage met encore cette année en lumière les différentes habitudes d'achat à l'échelle provinciale. Ainsi, les résidents des provinces maritimes prévoient des dépenses moyennes de 1110 $, alors que la moyenne nationale est de 898 $. À l'autre bout du spectre, les dépenses des Québécois pourraient être bien en dessous de cette moyenne, le sondage évoquant une somme de 663 $. 

Les Québécois seraient aussi plus susceptibles d'acheter des cadeaux pour eux-mêmes et d'être influencés par les messages sur le développement durable et l'offre de services de livraison plus rapides. Ils consacreraient aussi une part plus importante de leur budget aux divertissements à la maison.

Le sondage a été réalisé du 14 au 23 août auprès d'un échantillon de 2500 personnes représentatif de la population canadienne âgée de 18 ans et plus.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Crises sociales: les actrices et acteurs du travail social font front commun

De nombreux acteurs des services sociaux du Québec ont fait front commun pour dénoncer un contexte sociétal caractérisé par de multiples crises sociales, écologiques, économiques, démographiques et climatiques, dans le cadre du sommet des premiers États généraux du travail social en 25 ans, tenu vendredi et samedi à Montréal. Les États généraux ...

19 avril 2024

Les besoins en psychologues seront comblés en 2026, estime le ministre Carmant

Les besoins en psychologues dans le réseau de la santé seront pourvus dans deux ans, selon les estimations du ministre des Services sociaux, Lionel Carmant.  Lors de l’étude des crédits budgétaires, jeudi, il a expliqué qu’il y avait 2271 psychologues actuellement dans le réseau et que les besoins se situaient à 2340, pour cette année, donc un ...

18 avril 2024

La crise du logement est liée à la pénurie de main-d'œuvre en construction

Résoudre la pénurie de main-d'œuvre dans le secteur de la construction sera essentiel pour augmenter l'offre de logements disponibles sur le marché, soutiennent des experts, alors que l'agence nationale du logement du Canada continue de prévoir des niveaux de mises en chantier inférieurs à la demande. Selon la Société canadienne d'hypothèques et ...