Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Santé

Québec déploie des mesures pour éviter les hospitalisations en psychiatrie

durée 12h00
30 octobre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le ministre responsable des Services sociaux, Lionel Carmant, est de passage lundi à l'Institut universitaire en santé mentale Douglas, à Montréal, afin d'annoncer des actions pour prévenir et éviter les hospitalisations en psychiatrie.

Selon la convocation envoyée en prévision de la conférence de presse, le ministre doit procéder à l'annonce du «déploiement des trois actions de l'axe six du Plan d'action interministériel en santé mentale 2022-2026».

L'axe six du plan porte sur la prévention et les options permettant d'éviter les hospitalisations en psychiatrie. On souligne dans le document que pour plusieurs patients, il s'agit d'«une expérience négative, stigmatisante et freinant, si elle se prolonge dans le temps, leur autodétermination, leur autonomie et leur processus de rétablissement». 

On propose donc des voies parallèles décrites comme «prometteuses», permettant de prévenir ou de réduire la durée de l'hospitalisation.

Les trois mesures présentées dans le plan d'action portent sur la création d'équipes spécialisées d’intervention rapide et de relais en santé mentale dans la communauté. Ces équipes accompagnent les patients qui obtiennent leur congé de l'urgence après un épisode de crise en santé mentale.

La deuxième proposition concerne la mise en œuvre de «projets vitrines d’unités d’intervention brève en psychiatrie (UIBP)». Il s'agit d'accueillir des patients pour de très courts séjours en cas d'épisode de crise. 

Finalement, on suggère comme troisième mesure d'offrir un «traitement intensif bref à domicile (TIBD)» avec la contribution de l'entourage du patient.

Le contenu en santé de La Presse Canadienne obtient du financement grâce à un partenariat avec l’Association médicale canadienne. La Presse Canadienne est l’unique responsable des choix éditoriaux.

Ugo Giguère, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


19 avril 2024

Les besoins en psychologues seront comblés en 2026, estime le ministre Carmant

Les besoins en psychologues dans le réseau de la santé seront pourvus dans deux ans, selon les estimations du ministre des Services sociaux, Lionel Carmant.  Lors de l’étude des crédits budgétaires, jeudi, il a expliqué qu’il y avait 2271 psychologues actuellement dans le réseau et que les besoins se situaient à 2340, pour cette année, donc un ...

18 avril 2024

La crise du logement est liée à la pénurie de main-d'œuvre en construction

Résoudre la pénurie de main-d'œuvre dans le secteur de la construction sera essentiel pour augmenter l'offre de logements disponibles sur le marché, soutiennent des experts, alors que l'agence nationale du logement du Canada continue de prévoir des niveaux de mises en chantier inférieurs à la demande. Selon la Société canadienne d'hypothèques et ...

17 avril 2024

Les mini-hôpitaux axés sur les besoins des aînés pour désengorger les urgences

À mi-chemin entre un groupe de médecine de famille (GMF) et un hôpital, le gouvernement du Québec a clarifié mercredi son modèle de mini-hôpitaux privés qui se concentrera sur les besoins des aînés.  Deux mini-hôpitaux, qui ressembleront à des cliniques spécialisées en gériatrie, verront le jour dans les régions de Montréal et de Québec.  Le ...