Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Tribunal administratif du logement

Les hausses de loyer prévues par le TAL pour 2024 inquiètent les locataires

durée 12h00
17 janvier 2024
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Les estimations des augmentations de loyer publiées par le Tribunal administratif du logement (TAL), inquiètent fortement les associations de locataires. Les estimations du TAL, données à titre indicatif mais ne faisant pas force de loi sont de l'ordre de 4% pour l'année 2024, un record.

Le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) rappelle, dans un communiqué publié mardi soir, que les locataires québécois ont déjà subi d'importantes hausses de loyer en 2023 et qu'ils sont en droit de refuser une augmentation de loyer qu'ils jugent abusive.

Dans son communiqué, le RCLALQ demande à la ministre de l'Habitation, France-Élaine Duranceau, de «décréter un gel immédiat des loyers» dans le but de mettre en place un contrôle des loyers «qui rendrait obligatoire l'utilisation des taux du Tribunal administratif du logement».

«Bon nombre de locataires acceptent une hausse abusive par crainte de représailles de leurs propriétaires. Avec les menaces d'éviction et la rareté des logements, les locataires n'ont pas grand pouvoir de négociation. Tant qu'on n'imposera pas un plafond obligatoire sur les hausses, l'explosion incontrôlée des loyers va se poursuivre », affirme le porte-parole du RCLALQ, Cédric Dussault, dans le communiqué.

Pour rappel, un locataire qui ne lancerait pas de démarches pour contester l'augmentation de son loyer est considéré comme l'acceptant. S'il souhaite contester l'augmentation, il doit envoyer un avis de réponse à son locateur dans un délai d'un mois suivant la réception de l'avis d'augmentation. Le TAL met à la disposition du public un outil de calcul d'augmentation de loyer sur son site internet afin de faciliter les négociations entre locateurs et locataires.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Dix cas de rougeole au Québec, la vaccination insuffisante inquiète la santé publique

Avec une dizaine de cas confirmés de rougeole, le Québec est l'épicentre de la transmission de ce virus au Canada. Le faible taux de vaccination dans la province inquiète les autorités de la santé publique, mais celles-ci assurent que des protocoles sont en place advenant une explosion des cas.  En conférence de presse à Montréal, lundi, le ...

28 février 2024

Des organismes s'inquiètent d’une montée de violence contre les jeunes LGBTQ+

Alors que se tient ce mercredi la Journée des chandails roses visant à sensibiliser contre l’intimidation dans les écoles, des organismes s’inquiètent d’une montée de la violence contre les jeunes de la communauté LGBTQ+.  Pour souligner cette journée, l’organisme communautaire Interligne invite la population à s’afficher avec un chandail rose en ...

28 février 2024

Un printemps qui s'annonce clément, selon les prévisions de MétéoMédia

Le printemps fera le bonheur des amoureux de l'été, mais risque de décevoir les adeptes de sports d'hiver alors que les températures s'annoncent plutôt clémentes pour une bonne partie du Québec et de l'Ontario, selon les prévisions de MétéoMédia. Les amateurs d'activités hivernales ne devraient pas fonder trop d'espoir sur les prochaines semaines ...