Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

« Nous sommes témoins des effets néfastes sur nos enfants. »

Hockey Québec demande un plan d’action pour le retour du sport associatif

durée 17h00
21 janvier 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Hockey Québec demande au gouvernement Legault de travailler à la mise en place d’un plan d’action clair, avec un échéancier précis, pour un retour du sport associatif au Québec.

Dans un communiqué, l’organisme rappelle que le sport est une composante essentielle de la santé mentale, de la vie sociale et de l’équilibre des jeunes Québécois comme l’ont indiqué de nombreux spécialistes durant les derniers jours.

« Nos statistiques le démontrent clairement, écrit la direction de Hockey Québec. Cet arrêt a un effet néfaste sur notre jeunesse : enjeux de santé mentale, dépression, obésité, décrochage scolaire (sportif). La liste est longue. »

Rappelons que Hockey Québec avait pris les devants et avait suspendu tous ses matchs jusqu’au 9 janvier 2022, de manière préventive et afin de participer à l’effort collectif, le 21 décembre dernier.

Tout en se disant conscient de la situation dans laquelle tout le monde est plongé, Hockey Québec estime maintenant que le sport doit être priorisé dans la planification des prochaines étapes de déconfinement par la santé publique.

« Pour ce faire, nous sommes prêts à adapter notre protocole Hockey en temps de pandémie qui respecte le besoin de diminuer les risques de contamination tout en assurant la pratique sécuritaire de nos sports, affirme Jocelyn Thibault, directeur général de Hockey Québec. D’ailleurs, nous avons proposé plusieurs solutions à cet égard telles que le port d’un masque adapté et un retour progressif aux entraînements et aux matchs. »

M. Thibeault ajoute que depuis 2 ans, le sport a été en pause à plusieurs reprises, mais qu’il ne faut plus que ce soit le cas.

« Nous sommes témoins des effets néfastes sur nos enfants. Notre collaboration avec le ministère et la ministre déléguée aux sports est excellente. Cependant, nous avons bien entendu le premier ministre nous rappeler que la santé publique est celle qui fait les recommandations sur le sujet. Nous demandons donc à la Direction nationale de santé publique d’établir, dans les plus brefs délais, un plan d’action avec un échéancier clair pour nous assurer que le sport soit le prochain secteur à déconfiner. Les jeunes, les bénévoles et tous ceux qui gravitent autour de nos fédérations sont prêts à se mobiliser. La santé passe par le sport. »

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


13 septembre 2022

Crise climatique: l'UMQ demande 2 milliards $ par an au prochain gouvernement

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) demande au prochain gouvernement du Québec de mettre en place un Pacte vert avec les municipalités, au coût de 2 milliards $ par année, pour les cinq prochaines années, afin de répondre dès maintenant à l’urgence climatique.  L’UMQ estime qu’un «partenariat ambitieux» avec le gouvernement est nécessaire ...

13 septembre 2022

Dominique Anglade est la plus riche des cinq chefs

On savait déjà que le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, était millionnaire, mais on a appris mardi que la cheffe libérale, Dominique Anglade, était plus riche que lui, voire la plus fortunée des cinq chefs de parti. Tous les chefs ont été invités à dévoiler leurs actifs, dans le cadre de la campagne électorale, par souci ...

6 septembre 2022

Le prix moyen des véhicules usagés commence enfin à fléchir

Les prix des véhicules usagés montrent des signes de fléchissement après deux années de hausses marquées provoquées, notamment, par la rareté des véhicules neufs. Les données du mois d’août du site de vente d’automobiles AutoHebdo font état pour la première fois en 18 mois d’une très légère baisse du prix des véhicules d’occasion qui suit ...