Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Selon Transplant Québec

Plus de Québécois attendaient une transplantation en 2021

durée 15h00
24 février 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Transplant Québec constate que le nombre de Québécois en attente d’une transplantation a augmenté de 86 personnes en 2021, soit une hausse de plus de 10 %, ce qui n’a jamais été observé au cours des dix années précédentes.  

Les données dévoilées mercredi par l’organisme qui coordonne le processus de don d’organes au Québec précisent qu’au 31 décembre, 888 personnes étaient inscrites sur sa liste d’attente unique et que 144 donneurs décédés au Québec ont permis de transplanter 505 organes.   

L’augmentation du nombre d’organes utilisés par donneur a permis de transplanter 4 % plus de personnes sans pour autant qu’il y ait eu une augmentation du nombre de donneurs.   

Le temps d’attente des personnes transplantées d’un foie et de poumons a diminué considérablement, de l’ordre de 43 % et de 60 %, alors que celui des personnes transplantées d’un cœur a augmenté de 45 %. Le Québec a atteint un nombre record de 72 transplantations pulmonaires l’année dernière, ce qui confirme la tendance des trois dernières années.   

Transplant Québec constate que la région métropolitaine de Montréal s’est démarquée comme ayant été la plus performante au prorata de la population avec un taux de 15 donneurs potentiels pour 100 000 habitants, suivie de près par le Saguenay−Lac−Saint−Jean et la Gaspésie−Îles−la−Madeleine.   

D’autre part, près de 60 % des donneurs au Québec étaient âgés entre 50 et 70 ans.   

Le directeur général de Transplant Québec, Louis Beaulieu, invite à une modernisation de la législation pour soutenir la réalisation du don d’organes. Il signale que les donneurs d’organes sont extrêmement rares et que pour chaque donneur non référé, ce sont jusqu’à huit vies qui auraient pu être sauvées grâce à la transplantation.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


20 janvier 2023

Commotions: un retour à l'école rapide serait bénéfique pour les jeunes

Les jeunes qui ont subi une commotion cérébrale auraient tout intérêt à retourner à l'école dès que possible, en autant que des mesures soient prises pour accommoder leurs symptômes, ont constaté des chercheurs de l’Institut de recherche du Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO). Et paradoxalement, plus les symptômes étaient ...

21 décembre 2022

L'activité physique pourrait freiner la croissance du cancer

Des protéines produites par les muscles lors de l'activité physique pourraient inhiber le développement des cellules du cancer de la prostate et donc freiner la progression de la maladie, porte à croire une étude à laquelle a participé un chercheur montréalais. Le même phénomène pourrait s'appliquer à d'autres types de cancers, a précisé le ...

24 octobre 2022

Activité physique des jeunes: le Canada à la traîne par rapport à plusieurs pays

Des comparaisons mondiales sur l'activité physique des enfants et des jeunes révèlent que le Canada continue d'accuser un retard par rapport à d'autres pays pour plusieurs indicateurs clés.  Les comparaisons réalisées dans 57 pays par 682 experts ont évalué dix indicateurs communs.  Le classement dévoilé par l'organisme Active Healthy Kids ...