Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

L’aluminium occupe une place prédominante du véhicule hors-norme

Une nouvelle motoneige en conduite debout fabriquée à Saguenay

durée 07h00
25 février 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Une nouvelle catégorie de motoneige vient d’être crée au Saguenay.

L’entreprise Widescape a lancé aujourd’hui une motoneige en conduite debout, un véhicule hors-norme pour les passionnés d’aventure et de plein air qui permet selon ses concepteurs davantage d’action et d’émotions.

L’aluminium est notamment prédominant dans la structure du véhicule.

« Mon père et moi avons de très bons souvenirs de nos premières sorties en Widescape, au lac Kénogami, en 1998, de tout ce temps passé à le conceptualiser et à le fabriquer ensemble. Tant de chemin a été parcouru entre notre premier prototype et le véhicule présenté aujourd’hui ! Nous en sommes très fiers, se réjouit Frédérik Aubut, désormais leader technique et développement de produit chez Widescape. Nous sommes convaincus que les amateurs de hors-piste l’adopteront rapidement et que leur expérience de conduite, de l’arrière-cour à l’arrière-pays, générera de belles histoires qu’ils pourront raconter à leur tour. »

« Ma rencontre avec Alain et Frédérik Aubut a été décisive. Leur véhicule m’a plu dès les premiers instants, ajoute Félix Gauthier, président fondateur de la compagnie. J’ai rapidement constaté son potentiel de commercialisation et, à l’époque, j’étais justement à l'affût de projets afin de niveler les activités de fabrication de mon entreprise Cycles Devinci. Sans tarder, Alain et notre département de recherche et développement ont entrepris de rendre le produit plus moderne et accessible. Widescape est maintenant ni plus ni moins qu’une nouvelle manière de vivre l’hiver à fond, la parfaite jonction entre la motoneige, la moto enduro et le vélo de montagne. Nous l’avons pensé pour ceux qui veulent toujours plus de liberté pour aller toujours plus loin et sortir des sentiers battus. »

Description

Voici la description du véhicule selon son fabricant :

• Sportif et athlétique, il se déplace aisément dans les forêts denses, permettant ainsi de sortir des sentiers battus.

• Le WS250 est simple d’utilisation : une vingtaine de minutes suffisent pour qu’un débutant apprenne à le manœuvrer. De plus, vu sa taille (2,2 m x 0,8 m x 1,3 m) et son poids (90 kg), il est facilement déplaçable. On peut en mettre au moins deux dans une boîte de camionnette, ou encore une sur un support derrière une voiture. Il est vendu 8 149 $, incluant transport et préparation, et demande peu d’entretien.

• Vu sa légèreté, le WS250 a une grande flottabilité sur la neige. Il laisse ainsi une faible empreinte au sol, moins large et moins profonde qu’une paire de raquettes. Peu bruyant (< 80 dB), il est discret dans son environnement. Il a également une faible consommation d’essence (3 l/h).

• Par sa légèreté et sa maniabilité, le véhicule permet d’explorer de nouveaux territoires sans craindre de s’enliser.

• Soumis à plusieurs années d’essais et de validation sur le terrain, le WS250 a été conçu pour durer, avec des pièces provenant de fournisseurs rigoureusement sélectionnés.

Le WS250 est offert en précommande au grand public au https ://widescape.ca/.

Les premiers véhicules arriveront chez les concessionnaires d’Amérique du Nord à partir de l’automne 2022.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


15 février 2024

Le Québec compte 280 médecins de plus, mais 4 régions perdent des médecins de famille

Le Québec continue d'augmenter ses effectifs médicaux, puisque 280 médecins de plus se sont ajoutés au réseau de la santé depuis un an, selon les plus récentes données du Collège des médecins (CMQ) publiées jeudi matin.  En date du 31 décembre 2023, le tableau de l'ordre comptait 26 001 médecins inscrits dans toute la province. Parmi les médecins ...

8 février 2024

L'activité physique ne compense pas les méfaits des boissons sucrées sur le cœur

Même la pratique hebdomadaire recommandée de 150 minutes d’activité physique ne suffit pas à compenser les risques de maladies cardiovasculaires associés à la consommation de boissons sucrées, prévient une nouvelle étude menée par l'École de santé publique T. H. Chan de l'Université Harvard à laquelle a participé un chercheur de l'Université ...

5 février 2024

Bienvenue à l'ère du "cardio douillet"

La polarisation politique. Les luttes économiques. Les inégalités. Les changements climatiques. Les guerres. Dans un monde souvent meurtri, il est difficile de blâmer les gens de chercher des moyens de se calmer. Des couvertures lestées aux romans policiers «douillets», en passant par des restaurants entiers et des livres de cuisine basés sur les ...