Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Citoyenneté

Sondage: 56 % des Canadiens sont opposés au serment d'allégeance à la reine

durée 15h32
28 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Plus de la moitié des Canadiens, 56 %, ne croient pas en la nécessité de prêter serment d'allégeance à la reine, selon un sondage Léger réalisé pour l'Association d'études canadiennes.

Les nouveaux Canadiens doivent prêter serment à la monarchie lors des cérémonies de citoyenneté, y compris de s’engager à «être fidèle et à porter une véritable allégeance à Sa Majesté la reine Elizabeth II, reine du Canada, ses héritiers et successeurs».

Jack Jedwab, président de l'Association d'études canadiennes, croit que la plupart des personnes nées au Canada ignorent probablement que les nouveaux Canadiens devaient prêter serment pour être fidèles à la famille royale.

Ce serment est la dernière étape pour devenir citoyen canadien. Des cérémonies ont lieu partout au pays, avec des cérémonies spéciales le jour de la Fête du Canada.

Les nouveaux Canadiens doivent également promettre de respecter fidèlement les lois du Canada.

Le sondage mené auprès de 2118 personnes plus tôt en juin laisse aussi voir que les Canadiens sont divisés dans leur vision de la monarchie dans son ensemble; 40 % y voient du positif et 40 % la perçoivent négativement.

Les répondants très favorables à la monarchie étaient plus susceptibles d'approuver le serment d'allégeance. Soixante pour cent des hommes et 52 % des femmes qui ont participé à l'enquête ont répondu non. L'opposition était plus forte chez les Canadiens de 18 à 34 ans que chez ceux âgés de plus de 55 ans.

Près des trois quarts des Québécois s’opposent au serment, comparativement à seulement 47 % en Alberta.

Le Canada est une monarchie constitutionnelle, avec la reine comme chef d'État. Toute modification du statut de la reine ou de ses représentants au Canada nécessiterait le consentement unanime de la Chambre des communes, du Sénat et des assemblées législatives provinciales.

Plus tôt ce mois-ci, la reine a célébré son jubilé de platine avec des célébrations au Canada, au Royaume-Uni et dans tout le Commonwealth. Elle est montée sur le trône à l’âge de 27 ans, en 1952.

Marie Woolf, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


24 octobre 2022

Activité physique des jeunes: le Canada à la traîne par rapport à plusieurs pays

Des comparaisons mondiales sur l'activité physique des enfants et des jeunes révèlent que le Canada continue d'accuser un retard par rapport à d'autres pays pour plusieurs indicateurs clés.  Les comparaisons réalisées dans 57 pays par 682 experts ont évalué dix indicateurs communs.  Le classement dévoilé par l'organisme Active Healthy Kids ...

13 septembre 2022

Crise climatique: l'UMQ demande 2 milliards $ par an au prochain gouvernement

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) demande au prochain gouvernement du Québec de mettre en place un Pacte vert avec les municipalités, au coût de 2 milliards $ par année, pour les cinq prochaines années, afin de répondre dès maintenant à l’urgence climatique.  L’UMQ estime qu’un «partenariat ambitieux» avec le gouvernement est nécessaire ...

13 septembre 2022

Dominique Anglade est la plus riche des cinq chefs

On savait déjà que le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, était millionnaire, mais on a appris mardi que la cheffe libérale, Dominique Anglade, était plus riche que lui, voire la plus fortunée des cinq chefs de parti. Tous les chefs ont été invités à dévoiler leurs actifs, dans le cadre de la campagne électorale, par souci ...