Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les matchs seront joués dans de nombreuses villes du Québec

Une équipe de hockey professionnel féminin, la Force, voit le jour

durée 10h00
31 août 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Le Québec en entier aura une Force féminine sur la glace cet hiver.

La Premier Hockey Federation (PHF) a dévoilé, mardi, à Montréal, le nom, le logo et le chandail de la nouvelle équipe féminine professionnelle de hockey, la Force, qui sera basée à Montréal, mais dont les matchs seront joués dans de nombreuses villes de la province.

Pour sa saison inaugurale, la Force jouera ses matchs à domicile à travers la province. Ainsi, Montréal, Gatineau, Québec, Rimouski, Rivière-du-Loup, Saint-Jérôme et Sept-Îles accueilleront chacune deux matchs, selon un calendrier qui sera dévoilé en septembre. 

La Force devient ainsi la deuxième équipe canadienne après le Toronto Six.

Fleur de lys
Le logo risque de marquer l’imaginaire, puisqu’il s’agit de la lettre F dans laquelle est incrustée une fleur de lys. La couleur principale de l’équipe est le marron, qui rappelle l’équipe historique des Maroons de Montréal.

Bien qu’itinérante, la Force sera basée à Montréal, plus précisément à Verdun au Centre 21.02, le centre de hockey de haute performance pour les athlètes féminines dirigé par Danièle Sauvageau.

Jusqu’ici, 16 joueuses ont signé des contrats avec l’équipe, soit les attaquantes Ann-Sophie Bettez, Kim Deschênes, Jade Downie-Landry, Catherine Dubois, Alyssa Holmes, Samantha Isbell, Alexandra Labelle, Sarah Lefort, Kristina Shanahan et Brooke Stacey, les défenseuses Catherine Daoust, Christine Deaudelin, Kaity Howarth et Brigitte Laganière, ainsi que les gardiennes Tricia Deguire et Marie-Soleil Deschênes. Le reste de la formation et les entraîneurs ne sont pas encore connus.

ESPN détient les droits de diffusion de la ligue pour deux ans aux États-Unis et des droits internationaux pour les parties qui incluent TSN au Canada. La couverture en français du PHF et de la Force doit être annoncée avant le début de la saison.

La ligue PHF est composée de la Boston Pride, des Buffalo Beauts, du Connecticut Whale, des Metropolitan Riveters, des Minnesota Whitecaps, de la Force de Montréal et des Toronto Six qui concourent tous chaque année pour la Coupe Isobel.

Un milieu divisé
Le milieu du hockey professionnel féminin demeure toutefois profondément divisé, alors que l’Association des joueuses de hockey professionnelles (PWHPA) regroupe toujours la majorité des étoiles canadiennes et américaines. Elle continue de travailler sur un projet de ligue avec des appuis possibles de Billie Jean King et Mark Walter, copropriétaire des Dodgers de Los Angeles.

Le hockey féminin est toujours à la recherche d'une ligue financièrement profitable à long terme pour mettre en vedette ses grandes étoiles en tant que véritables professionnelles.

Une tentative d'unification des deux projets — encouragée par la LNH — a échoué plus tôt cette année.

Le Championnat du monde de hockey féminin se déroule présentement au Danemark et 34 joueuses de la PWHPA y participent — 21 avec le Canada, 13 avec les États-Unis. Seulement sept membres de la PHF y participent avec la Finlande, la Suisse, la République tchèque et la Hongrie.

La PWHPA compte sur les plus grands noms nord-américains du hockey féminin — dont les médaillées d'or olympiques Kendall Coyne Schofield, Hilary Knight, Amanda Kessel, Marie-Philip Poulin, Sarah Nurse et Brianne Jenner.

Pierre Saint-Arnaud, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


15 février 2024

Le Québec compte 280 médecins de plus, mais 4 régions perdent des médecins de famille

Le Québec continue d'augmenter ses effectifs médicaux, puisque 280 médecins de plus se sont ajoutés au réseau de la santé depuis un an, selon les plus récentes données du Collège des médecins (CMQ) publiées jeudi matin.  En date du 31 décembre 2023, le tableau de l'ordre comptait 26 001 médecins inscrits dans toute la province. Parmi les médecins ...

8 février 2024

L'activité physique ne compense pas les méfaits des boissons sucrées sur le cœur

Même la pratique hebdomadaire recommandée de 150 minutes d’activité physique ne suffit pas à compenser les risques de maladies cardiovasculaires associés à la consommation de boissons sucrées, prévient une nouvelle étude menée par l'École de santé publique T. H. Chan de l'Université Harvard à laquelle a participé un chercheur de l'Université ...

5 février 2024

Bienvenue à l'ère du "cardio douillet"

La polarisation politique. Les luttes économiques. Les inégalités. Les changements climatiques. Les guerres. Dans un monde souvent meurtri, il est difficile de blâmer les gens de chercher des moyens de se calmer. Des couvertures lestées aux romans policiers «douillets», en passant par des restaurants entiers et des livres de cuisine basés sur les ...