Publicité

6 mai 2021 - 14:00

Il veut s'inspirer de la Saskatchewan

François Legault veut un plan de déconfinement qui ira jusqu'au bout

François Provost

Par François Provost, Journaliste

« Je veux la même chose ». Ce sont les termes employés par le premier ministre François Legault pour commenter le plan de déconfinement présenté cette semaine par le gouvernement de la Saskatchewan.

Lors du mêlée de presse jeudi, le premier ministre du Québec assure qu’un plan de déconfinement similaire sera présenté dans les prochaines semaines dans la belle province. Aux dires de François Legault, beaucoup de pression est actuellement mise sur la santé publique pour en arriver à ce plan.

Ce dernier a indiqué qu’il voudrait un plan « qui va jusqu’au bout » comme celui présenté par son homologue, Scott Moe, en Saskatchewan.

« Ce que j’aime dans les trois étapes du plan de la Saskatchewan, c’est qu’on va jusqu’au bout. (...) Quand est-ce qu’on va pouvoir faire un party chez nous? Il faut que ça soit dans le plan », d’indiquer François Legault. 

Ce dernier a toutefois réitéré qu’il allait principalement se fier à la santé publique provinciale. En effet, alors que le plan de la Saskatchewan se base uniquement sur le pourcentage de vaccination, la santé publique québécoise indique que l’état de la contagion de chacune des régions doit également être pris en compte. 

Le code de couleurs émises par la Santé publique pourrait également cohabiter avec le plan de réouverture, avance François Legault.

Le premier ministre précise que son approche restera prudente. Ce dernier évoque les situations en Ontario, en Alberta et en France qui ont vécu des situations épidémiologiques plus difficiles qu’au Québec. Il reste positif que les jeunes vont également répondre à la campagne de vaccination au même titre que les jeunes.  

Passeport vaccinal
Le premier ministre indique que si les preuves de vaccination resteront assurément demandées lors de voyages à l’international, il attend toujours les recommandations de la santé publique à savoir si une confirmation de vaccination pourrait être demandée afin d’entrer dans différents endroits au Québec. Rappelons qu’un regroupement de tenanciers de bars avait notamment suggéré cette idée afin de pouvoir ouvrir leurs portes la semaine dernière. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.