Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

« Opération eau douce dans les cours d’eau agricoles de la Montérégie »

Plus de 14 000 arbustes plantés pour revégétaliser les bandes riveraines en Montérégie

durée 15h00
27 mars 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Catherine Deveault

La Fédération de l’UPA Montérégie a contribué à l’amélioration de l’eau grâce à la mise sur pied du projet « Opération eau douce dans les cours d’eau agricoles de la Montérégie » réalisé en partenariat avec les productrices et producteurs agricoles et trois MRC de la Montérégie.

La fédération a bénéficié d’un financement de plus de 80 000 $ sur 2 ans (2020-2022) d’Environnement et Changement climatique Canada pour la concrétisation de ce projet. L’objectif visait à végétaliser les bandes riveraines en milieu agricole après des travaux d’entretien des cours d’eau réalisés par trois MRC. La végétalisation des bandes riveraines aide à réduire le transport de pesticides, des engrais et de sédiments vers les cours d’eau.

« Grâce à Opération eau douce dans les cours d’eau agricoles de la Montérégie, les travaux d’entretien réalisés dans quatre cours d’eau sur notre territoire ont pu être bonifiés. En effet, ce projet a permis l’aménagement de bandes arbustives sur plusieurs kilomètres qui assureront la pérennité de nos travaux. Ce genre d’initiative, à laquelle les partenaires du milieu et les producteurs adhèrent avec enthousiasme, est une excellente vitrine en termes d’innovation. » 

- Sylvain Dupuis, préfet de la MRC de Pierre-De Saurel

Les principaux résultats du projet :

  • 10 fermes participantes
  • 3 MRC impliquées : Vallée-du-Richelieu, Haut-Richelieu et Pierre De-Saurel
  • 6 cours d’eau restaurés (plus de 4 hectares d’habitats) : le cours d’eau Ste-Cécile Arthur, le ruisseau des Prairies, la Décharge des Prairies et la Branche 6 de la Troisième rivière Pot au Beurre (MRC Pierre-De Saurel) ; le ruisseau Rouillé (MRC Haut-Richelieu), et la Branche 3 du cours d’eau Petite Décharge Noire (MRC Vallée-du-Richelieu)
  • La plantation de plus de 14 000 arbustes indigènes sur 7 km de berge ou sur le replat du talus
  • Près de 5 km de bandes riveraines élargies de type herbacé en faveur des pollinisateurs (près de 3 hectares)
  • Une journée de transfert de connaissance et visite à la ferme des aménagements
  • La réalisation d’un dépliant destiné à orienter les producteurs et productrices agricoles sur les pratiques durables à adopter à la suite d’un entretien de cours d’eau par les MRC

« Je suis fier de constater les impacts positifs du projet Opération eau douce dans les cours d’eau agricoles de la Montérégie sur la qualité de nos cours d’eau. Je tiens à souligner l’implication des MRC participantes et me réjouit de voir l’enthousiasme des productrices et producteurs. Les bienfaits environnementaux continueront de se faire ressentir encore sur plusieurs années. »

- Jérémie Letellier, président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


2 février 2023

Épicerie: l'argent comptant décline, mais on le juge nécessaire, dit un sondage

Même si une faible minorité de Canadiens paient maintenant leurs achats dans les magasins d’alimentation avec de l’argent comptant, les répondants à un sondage sont nombreux à penser que ce mode de paiement a encore sa place et qu’une épicerie qui ne l’accepterait pas serait discriminatoire. Le sondage mené par la firme Angus Reid et l’Université ...

1 février 2023

Hausse mercredi de 2,2 % du prix du lait destiné aux marchés de détail

Les prix du lait à la ferme augmentent à compter de ce mercredi au Canada. Il y a trois mois, le 1er novembre, la Commission canadienne du lait (CCL) a autorisé une augmentation d'environ 2,2 %, soit d’un peu moins de 2 cents le litre, à compter du 1er février. Le coût du lait utilisé pour fabriquer des produits comme le lait, la crème, le ...

23 janvier 2023

Véhicules lourds: le DCE sera obligatoire au Québec à compter du 30 avril

À compter du 30 avril prochain, au Québec, le dispositif de consignation électronique (DCE) devra obligatoirement avoir été installé dans les véhicules lourds, ce qui permettra de consigner les heures de travail et de repos. La ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, croit que l'utilisation de ce dispositif aidera ...