Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Termaco TREE

La nouvelle génératrice de PRECO-MSE réduira quelque 65 tonnes de GES annuellement

durée 07h00
8 mai 2022

Alors que le secteur de la construction est responsable d’un pourcentage significatif des émissions canadiennes de CO2, PRECO-MSE, une chef de file du secteur de la construction, est fière de souligner ce moment charnière dans son développement en étant l’une des premières entreprises au Québec à faire l’acquisition de génératrices à batterie lithium-ion Termaco TREE. 

Cet équipement d’énergie-mobile, de conception et de fabrication québécoise, permettra d’électrifier et de décarboner une part importante des activités de l’entreprise sur les sites de ses différents projets. 

La génératrice à batterie lithium-ion de 600 volts, une innovation technologique québécoise Le Termaco TREE, créé par l’entreprise québécoise du même nom, est une génératrice à batterie lithium-ion de 600 volts sur remorque, qui peut être déplacée directement sur les chantiers. 

Ainsi, elle remplace les outils et génératrices au diésel qui sont des émetteurs très importants de gaz à effet de serre. La génératrice, elle-même, peut être rechargée sur les réseaux de distribution d’électricité et possède suffisamment d’autonomie pour une journée de travail complète, voire plus. 

« Cette génératrice, ce n’est pas juste une génératrice ! C’est une innovation technologique qui va nous permettre d’électrifier une importante partie de nos activités. Cet équipement représente une journée de travail complète en termes d’heures que l’on pourra fournir en énergie verte. Ainsi, son utilisation aura un impact sur nos coûts d’utilisation à long terme : on parle d’une chute drastique en termes de coûts, mais surtout en termes de GES émis sur nos chantiers», de dire Marco Lessard, président, PRECO-MSE

« Grâce à l’innovation de Termaco nous avons créé un produit qui va révolutionner l’industrie de la construction en remplaçant la génératrice à diesel par unité de stockage électrique propre (le TREE mobile). Cette unité va réduire approximativement 65 tonnes de GES annuellement », mentionne Miro Yaghi, président et chef de la direction Termaco Ltee.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


2 février 2023

Épicerie: l'argent comptant décline, mais on le juge nécessaire, dit un sondage

Même si une faible minorité de Canadiens paient maintenant leurs achats dans les magasins d’alimentation avec de l’argent comptant, les répondants à un sondage sont nombreux à penser que ce mode de paiement a encore sa place et qu’une épicerie qui ne l’accepterait pas serait discriminatoire. Le sondage mené par la firme Angus Reid et l’Université ...

1 février 2023

Hausse mercredi de 2,2 % du prix du lait destiné aux marchés de détail

Les prix du lait à la ferme augmentent à compter de ce mercredi au Canada. Il y a trois mois, le 1er novembre, la Commission canadienne du lait (CCL) a autorisé une augmentation d'environ 2,2 %, soit d’un peu moins de 2 cents le litre, à compter du 1er février. Le coût du lait utilisé pour fabriquer des produits comme le lait, la crème, le ...

23 janvier 2023

Véhicules lourds: le DCE sera obligatoire au Québec à compter du 30 avril

À compter du 30 avril prochain, au Québec, le dispositif de consignation électronique (DCE) devra obligatoirement avoir été installé dans les véhicules lourds, ce qui permettra de consigner les heures de travail et de repos. La ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, croit que l'utilisation de ce dispositif aidera ...