Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Termaco TREE

La nouvelle génératrice de PRECO-MSE réduira quelque 65 tonnes de GES annuellement

durée 07h00
8 mai 2022

Alors que le secteur de la construction est responsable d’un pourcentage significatif des émissions canadiennes de CO2, PRECO-MSE, une chef de file du secteur de la construction, est fière de souligner ce moment charnière dans son développement en étant l’une des premières entreprises au Québec à faire l’acquisition de génératrices à batterie lithium-ion Termaco TREE. 

Cet équipement d’énergie-mobile, de conception et de fabrication québécoise, permettra d’électrifier et de décarboner une part importante des activités de l’entreprise sur les sites de ses différents projets. 

La génératrice à batterie lithium-ion de 600 volts, une innovation technologique québécoise Le Termaco TREE, créé par l’entreprise québécoise du même nom, est une génératrice à batterie lithium-ion de 600 volts sur remorque, qui peut être déplacée directement sur les chantiers. 

Ainsi, elle remplace les outils et génératrices au diésel qui sont des émetteurs très importants de gaz à effet de serre. La génératrice, elle-même, peut être rechargée sur les réseaux de distribution d’électricité et possède suffisamment d’autonomie pour une journée de travail complète, voire plus. 

« Cette génératrice, ce n’est pas juste une génératrice ! C’est une innovation technologique qui va nous permettre d’électrifier une importante partie de nos activités. Cet équipement représente une journée de travail complète en termes d’heures que l’on pourra fournir en énergie verte. Ainsi, son utilisation aura un impact sur nos coûts d’utilisation à long terme : on parle d’une chute drastique en termes de coûts, mais surtout en termes de GES émis sur nos chantiers», de dire Marco Lessard, président, PRECO-MSE

« Grâce à l’innovation de Termaco nous avons créé un produit qui va révolutionner l’industrie de la construction en remplaçant la génératrice à diesel par unité de stockage électrique propre (le TREE mobile). Cette unité va réduire approximativement 65 tonnes de GES annuellement », mentionne Miro Yaghi, président et chef de la direction Termaco Ltee.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le prix moyen d'une maison en août était de 67 % supérieur au «niveau abordable»

Le directeur parlementaire du budget affirme que le prix national moyen d'une propriété en février était supérieur de plus de 50 % à ce qu'il était il y a deux ans, avant la pandémie. Dans un nouveau rapport, publié jeudi, le directeur parlementaire du budget (DPB) indique que le prix national moyen des propriétés au Canada est ainsi passé de 551 ...

21 septembre 2022

Des augmentations de salaire de 4,1 % au Québec en 2023

Les employeurs du Québec s'attendent à devoir augmenter les salaires dans leur établissement de 4,1 % l'an prochain, rapporte l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés du Québec. Il s'agit de la prévision de hausses salariales la plus élevée depuis 2008, selon l'Ordre. C'est le secteur des technologies de l'information et des ...

12 septembre 2022

«Un très bel été» en hôtellerie dans toutes les régions du Québec

Alors que les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration ont été durement touchés au plus fort de la crise sanitaire, le milieu souffle enfin un peu après avoir connu «un très bel été», selon la présidente-directrice générale (PDG) de l'Association Hôtellerie Québec (AHQ), Véronyque Tremblay.  La saison estivale a été «au-delà» de ses ...