Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

222 000 $ seront investis

Un nouveau programme de biodiversité en production bovine est lancé

durée 12h12
9 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Catherine Deveault

Ce projet d’une durée de trois ans est une initiative des Producteurs de bovins du Québec. Il a pour objectif de former les producteurs de bovins et de les accompagner dans la mise en place de pratiques à la ferme qui favoriseront un habitat propice à la faune et qui améliorera la biodiversité.

Près de 222 000 $ seront investis par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, dans le cadre du programme Prime Vert, afin de réaliser une série d’activités telles que des sessions de formation, des vitrines de démonstration, ainsi que des capsules vidéo. Le coût total du projet est estimé à près de 246 808 $.

Ce projet est financé par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec dans le cadre du programme Prime Vert.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


5 août 2022

Le taux de chômage à 4,1% au Québec en juillet

Le taux de chômage s’est maintenu à 4,9 % en juillet au Canada, ce qui correspond au creux historique enregistré en juin. Statistique Canada ajoute qu’au Québec, le taux de chômage du mois dernier a été mesuré à 4,1 %. À l’échelle du Canada, chez les personnes âgées de 25 à 54 ans, le taux de chômage s’est établi à 4 % le mois dernier et il a ...

5 août 2022

Ottawa contestera les tarifs douaniers américains sur le bois d’œuvre

L’imposition par Washington de droits compensateurs moins élevés que prévu sur les exportations de bois d’œuvre canadien ne contribue guère à apaiser le mécontentement d’Ottawa. La ministre fédérale du Commerce international, Mary Ng, a qualifié jeudi les plus récents tarifs douaniers américains imposés sur le bois d’oeuvre canadien de «sans ...

2 août 2022

L’attrait pour les substituts de viande dépend de son emballage, selon une étude

Est−on plus enclin à goûter à des produits végétariens si ceux−ci sont appelés différemment? Une étude de Concordia indique que oui. La présentation du produit peut faire toute la différence quand on souhaite percer chez les consommateurs qui mangent aussi de la viande, selon les données recueillies. En effet, les participants sondés à qui on ...