Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes

CUEC: échéance jeudi pour le remboursement des prêts par les entreprises

durée 10h00
18 janvier 2024
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

C’est jour d’échéance, jeudi, pour les entreprises canadiennes qui ont contracté des prêts liés à la pandémie de COVID-19 en vertu d’un programme du gouvernement du Canada.

Des centaines de milliers d’entreprises et d’organismes sans but lucratif ont profité du prêt du Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC). 

Jusqu'à un tiers du prêt pourrait être annulé si le montant impayé est remboursé au plus tard ce jeudi, sinon, la dette sera convertie en un prêt à intérêt annuel de 5 % sur trois ans.

La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) précise que les propriétaires qui veulent garder la portion subvention doivent rembourser jusqu'à 40 000 $ ou demander un refinancement auprès de l'institution financière qui leur a accordé le prêt, sans quoi, la majorité d'entre eux verront le montant à rembourser passer de 40 000 $ à 60 000 $, soit une majoration de 50 %.

La FCEI demande au gouvernement du Canada d'établir un plan de remboursement sur plusieurs années pour les bénéficiaires qui ont été jugés inadmissibles après avoir reçu leur prêt et de s'assurer que ceux qui ont été désignés inadmissibles par erreur ne perdent pas la portion subvention du CUEC.

Les demandes de prolongation du délai ont jusqu’ici été refusées par le gouvernement fédéral.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L'UPA lance un appel à l’aide pour faire face à la baisse de revenu

L'Union des producteurs agricoles (UPA) lance un appel à l’aide pour faire face à la baisse de revenu net des agriculteurs. Selon un communiqué diffusé par l’UPA mercredi, Agriculture et Agroalimentaire Canada prévoit que le revenu net agricole québécois passera de 959 millions $ en 2022 à 487,1 millions $ en 2023 et à 66 millions $ en ...

La règle sur les inscriptions en français pourrait augmenter le prix de produits

Selon un groupe industriel et une avocate montréalaise, la réglementation québécoise proposée, qui exigerait davantage d'inscriptions en français sur les produits de consommation, entraînerait un choix plus restreint et des coûts plus élevés pour des produits tels que les appareils électroménagers. En vertu de la loi en vigueur, les marquages ...

13 février 2024

Costco cherche toujours à réduire les prix, selon un de ses dirigeants

Un dirigeant de Costco a affirmé que le détaillant en alimentation a réduit les prix de centaines d'articles depuis le début de 2023. Le vice-président exécutif et directeur de l’exploitation de Costco Wholesale International et Canada, Pierre Riel, a fait ces commentaires devant un comité de la Chambre des communes étudiant les prix des ...