Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Statistique Canada

Augmentation de 37% des homicides par arme à feu au Canada

durée 07h00
31 mai 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Les homicides commis à l’aide d’une arme à feu ont augmenté de 37 % au cours des onze dernières années et les armes de poing étaient les armes les plus couramment utilisées, selon un rapport de Statistique Canada qui signale d’importantes lacunes dans la collecte de données. 

Le rapport sur les tendances des crimes commis avec des armes à feu au Canada entre 2009 et 2020 a été publié vendredi.

La proportion d’homicides commis avec une arme à feu est passée de 26 % en 2013 à 37 % en 2020. Les armes de poing étaient l’arme de choix dans 59 % des crimes commis avec des armes à feu.

Pourtant, les crimes commis à l’aide d’une arme à feu représentent généralement moins de 3 % des crimes violents déclarés à la police au Canada, indique le rapport. 

«Néanmoins, ils ont un impact émotionnel et physique important sur les victimes, les familles et les communautés. De plus, les taux de violence liée aux armes à feu ont augmenté de façon générale au cours des dernières années», précise le document de Statistique Canada.

Environ 6 % des crimes commis avec des armes à feu étaient liés à la violence des gangs, selon le rapport.

Un précédent rapport de Statistique Canada soulignait que l’utilisation d’armes à feu lors de crimes violents a augmenté de 81 % de 2009 à 2019.  

Selon un rapport publié en juillet 2021 par l’agence, des armes à feu ont été utilisées contre 8344 victimes. 

Hina Alam, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Des courriels menaçants utilisés comme tactique de fraude

Une nouvelle tactique de fraude circule actuellement sur le Web et les autorités invitent la population à signaler le tout auprès du Centre antifraude du Canada. Cette fois, les fraudeurs jouent la carte de la peur par le biais d'un courriel laissant entendre qu'ils auraient été mandatés, par un client, pour «assassiner», par empoisonnement le ...

Le ministère de la Sécurité publique débouté devant le Tribunal du travail

Le ministère de la Sécurité publique a échoué dans sa tentative de faire réviser une décision du Tribunal administratif du travail, dans un litige qui l'opposait au président du Syndicat des constables spéciaux du gouvernement du Québec. Le Tribunal administratif du travail vient de rejeter sa demande de révision, estimant que la décision ...

Le Dr Julien demande que l'école soit reconnue comme un service essentiel

Entre les virus et les grèves, les enfants québécois ont été trop souvent privés d'éducation, dénonce le Dr Gilles Julien. Cela a d'importantes conséquences sur leur santé, soutient le pédiatre qui réclame que l'école soit reconnue comme un service essentiel. Les enfants ayant fait leur entrée en première année en septembre 2019 s'approchent de ...