X
Rechercher
Publicité

Principaux points discutés

Retour sur la séance du 25 août du Conseil de la MRC de Pierre-De Saurel

durée 15h00
29 août 2021
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Catherine Deveault

Les conseillers régionaux étaient réunis à huis clos le 25 août pour une séance du Conseil de la MRC de Pierre-De Saurel, laquelle peut d’ailleurs être  visionnée en ligne. Voici les principaux points discutés au cours de la soirée. 

Les membres du Conseil ont d'abord confirmé l’octroi d’une somme de 4 000 $ au Salon des métiers d’art de Sorel-Tracy pour la rénovation de leurs kiosques. 

Fonds régions et ruralité

Afin de soutenir la réalisation de projets structurants sur leur territoire, les conseillers régionaux ont octroyé des subventions en provenance du Fonds régions et ruralité. Ainsi, 50 000 $ seront versés au Groupe d’entraide Sorel-Tracy pour le projet d’épicerie communautaire. Le Centre d’action bénévole du Bas-Richelieu recevra quant à lui 50 000 $ pour rénover ses installations. Enfin, l’Atelier – Centre de travail adapté bénéficiera d’un montant de 25 000 $ pour sa démarche de certification ISO et l’obtention d’un certificat  d’autorisation.   

Gestion des matière résiduelles 

Après réflexion, les conseillers régionaux ont décidé de finir l’année selon la fréquence habituelle de la collecte du bac à déchet. Il y aura donc deux collectes au mois de décembre. Ils ont cependant demandé des analyses supplémentaires avant de prendre leur décision, lors de l’élaboration du budget 2022, pour les mois de janvier, février et mars prochains.   

Piste cyclable régionale 

Comme chaque année, les conseillers régionaux ont accordé des droits de traverses sur  la piste cyclable régionale durant l’hiver aux membres des clubs de véhicules hors route. Il s’agit essentiellement des mêmes endroits que ceux de l’année dernière.   

Politique culturelle 

Les membres du Conseil ont approuvé le projet de Laboratoire ART éphémère qui se tiendra le 26 septembre dans le cadre des Journées de la culture. 

Laboratoire ART éphémère est une activité de loisir culturel, ouverte à un public de tous âges, où les participants partageront une expérience citoyenne en se livrant spontanément à la création par le moyen des arts, et ce, dans la discipline artistique de  leur choix.  

Ressources humaines

Aux termes des processus de recrutement autorisés lors de la dernière séance, les  conseillers régionaux ont approuvé l’embauche de Caroline Côté-Larose à titre de coordonnatrice à l’aménagement et de Beritan Oerde, à titre de chargée de projet à  l’immigration. 

Nominations 

En raison des démissions de Michel Blanchard et Denis Marion du comité administratif et de suivi budgétaire, puisqu’ils ne se représentent pas aux prochaines élections municipales, les membres du Conseil ont procédé à la nomination d’Alain Chapdelaine et de Michel Péloquin. Cette décision reflète le résultat d’une élection où quatre candidats ont manifesté leur intérêt. 

La prochaine séance du Conseil de MRC aura lieu le 8 septembre 2021, à 20

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h22

Crise du logement : le RCLALQ critique le plan d'action de la ministre Laforest

Le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) estime que le plan d'action qui vient d'être annoncé par la ministre de l'Habitation, Andrée Laforest, ne peut aider concrètement les locataires à traverser la pire crise du logement des dernières années. La majorité de l'aide annoncée vise à permettre la ...

19 mai 2022

Financement des partis: le PQ coiffe de peu le PCQ

À moins de cinq mois des élections générales au Québec, la course au financement est serrée: le Parti québécois (PQ) vient de repasser devant le Parti conservateur (PCQ) d’Éric Duhaime. Traditionnellement champion du financement populaire, le PQ avait été déclassé ces derniers mois par la montée foudroyante du PCQ. Fin février, le PCQ avait ...

19 mai 2022

Rapport Kamel: «Il faut plus d'imputabilité», dit François Legault

Au lendemain de la publication d’un imposant rapport d’enquête de près de 200 pages sur l’hécatombe survenue dans les CHSLD au début de la pandémie, le premier ministre François Legault reconnaît «qu’il faut plus d’imputabilité d’en haut jusqu’en bas». C’est ce qu’a répondu le premier ministre lors d’une conférence de presse mardi à Laval, où il ...