X
Rechercher
Publicité

Mêlée de presse

« Je ne laisserais pas insulter les Québécois » - François Legault

durée 16h00
29 septembre 2021
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste

« Je ne laisserais pas insulter les Québécois », a indiqué François Legault, premier ministre du Québec, en mêlée de presse ce matin alors qu’il était questionné sur ses propos tenus hier en réponse à ceux de Gregory Kelly, porte-parole de l’opposition officielle en matière d’affaires autochtones. 

Au cours des derniers jours, Gregory Kelley a fait des amalgames entre la mort de Joyce Echaquan, le projet de loi 21 qui interdit les signes religieux pour personnes en autorité et le projet de loi 96 qui renforce la langue française au Québec. 

D’après François Legault, cela reviendrait à dire que les Québécois sont racistes puisqu’il ne veut pas reconnaître le racisme systémique.  « C’est odieux là ! Comme premier ministre du Québec, je ne pouvais pas laisser passer ça. Je ne pouvais pas laisser insulter les Québécois comme l’a fait Greg Kelley », a-t-il indiqué révolté. 

En effet, il a précisé que oui, le Québec accepte le Principe de Joyce qui a pour but de garantir à tous les Autochtones le droit d'accès équitable, sans aucune discrimination, à tous les services sociaux et de santé. Cependant, il ne reconnaît pas la partie sur le racisme systémique parce qu’au Québec, les citoyens sont partagés sur la présence ou non de cette forme de racisme. « Mais, tous disent qu'il y a du racisme. Alors au lieu de diviser, il faut rassembler tous les Québécois pour stopper le racisme au Québec. On ne veut plus d'événement comme ça avec les Autochtones. »

Coop 26
À cette mêlée de presse, le premier ministre du Québec a annoncé qu’il allait participer à la Coop 26 sur les changements climatiques au début novembre à Glasgow, en Écosse. 

« Je pense que le Québec a beaucoup à montrer de son expertise. Je le répète souvent mais quand on prend les 60 états et provinces en Amérique du Nord, c’est le Québec qui émet le moins de gaz à effets de serre. Et la raison c’est surtout l’hydroélectricité. »

François Legault a indiqué que ce serait l’occasion aussi de voir des partenariats à établir, notamment autour du transport électrique, que ce soit les autobus, les trains et le tramway. 

« On va parler aussi d'hydrogène vert, un sujet important. Il serait possible de faire de l'hydrogène qui respecte les normes environnementales avec de l’éolien ou de l’électricité. »

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Rapport Kamel: «Il faut plus d'imputabilité», dit François Legault

Au lendemain de la publication d’un imposant rapport d’enquête de près de 200 pages sur l’hécatombe survenue dans les CHSLD au début de la pandémie, le premier ministre François Legault reconnaît «qu’il faut plus d’imputabilité d’en haut jusqu’en bas». C’est ce qu’a répondu le premier ministre lors d’une conférence de presse mardi à Laval, où il ...

durée Hier 18h00

Soins de longue durée : le rapport de la VG confirme le retard du Québec 

Les constats de la vérificatrice générale (VG), Guylaine Leclerc, sur les  soins et l’hébergement de longue durée confirment ce que le Réseau FADOQ dénonce depuis de  nombreuses années : le laxisme et l’inaction des différents gouvernements successifs font en sorte que  nous ne prenons pas convenablement soin des personnes aînées.  « Nous savions ...

16 mai 2022

Canada: la stratégie face aux phénomènes du climat changeant progresse

Des dizaines d’experts qui conseillent le gouvernement sur l’adaptation aux changements climatiques affirment que le Canada doit en faire davantage pour préparer les infrastructures aux menaces posées par les conditions météorologiques extrêmes et aider les Canadiens à se remettre des inondations, des incendies et des tempêtes majeurs. Le ...