Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Congé de Pâques : les gens responsables de leur sécurité et celle des autres

durée 17h00
13 avril 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le directeur de la Santé publique par intérim, le Dr Luc Boileau, a tenu un point de presse pour revenir sur les consignes de précaution en vue de l’arrivée du long congé de Pâques. 

Depuis la dernière conférence de presse, qui s’est déroulée vendredi dernier, le nombre d’hospitalisations a grandement augmenté, passant de moins 1 600 à 2 000 lits occupés par des gens atteints de la COVID-19. De plus, on compte 12 700 employés de la santé absents du réseau. 

C'est pourquoi, cette fin de semaine, il est fortement recommandé d'éviter d'être en contact avec les personnes à risque de complications, les 60 ans et plus et les imunosuprimés. Par contre, M. Boileau indique qu’ils ne sont pas là pour dire le nombre de personnes qui peuvent se rencontrer et ni ajouter des mesures. Il explique que ce sera la responsabilité des gens de tout faire pour se protéger et protéger les autres.  

D'ailleurs, la propagation du variant BA.2 ne cesse d’accélérer. Au point, où le Dr Boileau mentionne que s’il était apparu avant qu’une grande partie de la population soit vaccinée, on parlerait d’une hécatombe.

La Santé publique insiste sur le fait que bien qu’on ne demande que cinq jours d’isolement en cas de symptômes ou d’un test rapide positif, il est recommandé un autre cinq jours à éviter toute interaction sociale, car la contagion est d’une durée de dix jours. 

Les personnes de 60 ans et plus qui ont des symptômes, mais qui ont un résultat négatif au test rapide peuvent aller faire un test PCR dans une clinique de dépistage. 

Arrivée du Novavax

Il a été annoncé que pour les personnes de 18 ans et plus qui ont des contre-indications aux vaccins ARM-messager ou qui le refuse pourront se tourner vers le nouveau vaccin, le Novavax.

Un total de 5 700 doses sont arrivées et des plages horaires seront dédiées pour éviter le gaspillage des fioles. 

Également, la campagne de vaccination de la 4e dose va bon train. Toutefois, il reste plusieurs rendez-vous pour la quatrième dose pour les 60 ans et plus.  

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 février 2023

Vapotage chez les jeunes: Dubé prêt à sévir pour limiter l'accès

Le gouvernement Legault songe à limiter davantage l'accès aux produits de vapotage. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé entendre jeudi qu'il était inadmissible qu'autant de jeunes vapotent actuellement. Il réagissait à un reportage du quotidien Le Devoir indiquant qu'il est facile même pour les mineurs de se procurer des ...

2 février 2023

Commissaire à la langue française: QS fait volte-face, approuve le candidat de la CAQ

Québec solidaire (QS) effectue un changement de cap et consent désormais à ce que le philosophe Benoît Dubreuil devienne le tout premier commissaire à la langue française. Le parti de Gabriel Nadeau-Dubois s'était opposé l'année dernière à la nomination de M. Dubreuil, se disant en désaccord avec ses propos passés sur la langue et ...

2 février 2023

Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...