Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Projet de de loi 41 modifiant la Loi sur les agronomes

Un projet de loi qui fait fausse route

durée 17h00
20 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par Catherine Deveault

Le ministre André Lamontagne a présenté, le 1er juin dernier, le projet de loi no 41, Loi modifiant la Loi sur les agronomes. Les changements proposés visent notamment à séparer la vente d'intrants agricoles des services-conseils offerts aux producteurs agricoles par les agronomes.

Le projet de loi précise aussi le champ d'exercice de la profession d'agronome ainsi que les activités professionnelles qui lui sont réservées, comme c'est le cas pour plusieurs autres lois professionnelles. Il omet toutefois de reconduire une précision importante de la législation actuelle, soit que ces dispositions ne s’appliquent pas aux actes posés par un agriculteur.

Le projet de loi continue de faire des mécontents. L’Ordre des médecins vétérinaires du Québec s’est dit «indigné», car le projet de loi «réserve aux agronomes les activités professionnelles en lien avec la régie des élevages et la nutrition animale. Un non-sens des plus évident» selon l'Ordre.

Du côté de l’Ordre des technologues professionnels du Québec (OTPQ) on s’est dit «surpris» que le projet de loi «ne laisse aucune place au rôle exercé par les agriculteurs dans l'industrie». L’OTPQ souligne également que «la mise en place d'un partage d'activités entre les agronomes et les technologues professionnels se doit d'être respectueuse des compétences de ces derniers».

Soulignons toutefois que le projet de loi est mort au feuilleton, car la session parlementaire a pris fin le 10 juin.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 février 2023

Vapotage chez les jeunes: Dubé prêt à sévir pour limiter l'accès

Le gouvernement Legault songe à limiter davantage l'accès aux produits de vapotage. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé entendre jeudi qu'il était inadmissible qu'autant de jeunes vapotent actuellement. Il réagissait à un reportage du quotidien Le Devoir indiquant qu'il est facile même pour les mineurs de se procurer des ...

2 février 2023

Commissaire à la langue française: QS fait volte-face, approuve le candidat de la CAQ

Québec solidaire (QS) effectue un changement de cap et consent désormais à ce que le philosophe Benoît Dubreuil devienne le tout premier commissaire à la langue française. Le parti de Gabriel Nadeau-Dubois s'était opposé l'année dernière à la nomination de M. Dubreuil, se disant en désaccord avec ses propos passés sur la langue et ...

2 février 2023

Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...