Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le Québec réclame plus de pouvoirs

Immigration: Trudeau maintient sa position face aux demandes de Legault

durée 13h31
5 octobre 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le premier ministre fédéral, Justin Trudeau, a semblé maintenir la porte fermée, mercredi, face aux demandes de son homologue québécois, François Legault, pour des pouvoirs accrus en immigration.

«On a parlé de la protection du français et, comme vous le savez, on est là pour protéger le français au Québec et partout à travers le pays. On va continuer de travailler ensemble», a dit M. Trudeau en mêlée de presse avant de se rendre à une réunion du caucus libéral.

Une journaliste lui a demandé s'il était d'accord pour dire que la forte majorité remportée par M. Legault dans l'élection qui vient de se conclure lui conférait un plus grand rapport de force quant à Ottawa.

Le premier ministre fédéral a aussitôt esquivé la question. «Sur l’immigration, il y a énormément de choses qu’on peut faire. On sait que l’immigration est une source de richesse et de croissance pour le Québec, a affirmé M. Trudeau. On va continuer d’être là pour assurer qu’il y ait plus d’immigration au Québec et on est très content de travailler avec le premier ministre.»

Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, a fait campagne en militant pour davantage de pouvoirs en immigration dans le giron provincial, soutenant que cela était essentiel à la vitalité de la langue française.

Pour ce faire, le premier ministre réélu a évoqué l'idée de tenir un référendum sectoriel sur l'immigration. Par ailleurs, M. Legault souhaite maintenir le seuil de nouveaux arrivants que le Québec accueille chaque année à 50 000.

Actuellement, l'immigration est une compétence partagée entre Québec et Ottawa. L'idée de la consultation populaire serait de demander aux électeurs d’appuyer la démarche visant à ce que le Québec contrôle davantage son immigration.

La veille, le lieutenant pour le Québec du gouvernement Trudeau, Pablo Rodriguez, a soutenu que la province a selon lui «tous les outils en main actuellement pour choisir la très grande majorité de ses immigrants».

Émilie Bergeron, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


12 juin 2024

Les conservateurs votent contre la hausse d'impôt sur le gain en capital

Après huit semaines d'un silence assourdissant, les conservateurs ont finalement révélé mardi qu'ils sont contre la hausse d'impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, lorsque les libéraux ont forcé la tenue d'un vote spécifiquement sur cette mesure fiscale. Tous les autres partis ont voté pour. Prenant la parole à la Chambre des ...

10 juin 2024

Gains en capital: un vote aura lieu mardi, les yeux rivés vers les conservateurs

Les conservateurs de Pierre Poilievre devront prendre position au plus tard mardi concernant la mesure qui vise à augmenter l’impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, alors que les libéraux forceront un vote sur la motion de voies et moyens qu'ils ont déposée lundi. Lors d'un point de presse dans le foyer de la Chambre des communes, ...

7 juin 2024

François Legault veut freiner la «tendance inquiétante à la centralisation» d’Ottawa

Le gouvernement caquiste met sur pied un comité pour protéger les valeurs, l'identité et accroître l'autonomie du Québec au sein de la fédération canadienne. Le premier ministre François Legault en a fait l’annonce vendredi au Salon bleu, dénonçant l'intensification d'une «tendance inquiétante à la centralisation et aux empiétements» de la part ...