Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 août 2013 - 00:00

Des découvertes décisives à Odanak

L'équipe d'archéologie Fort d'Odanak: le passé revisité a fait une découverte décisive ces derniers jours. Ils ont découvert l'alignement de pieux massifs ainsi qu'une enfilade de traces de piquets.

L'équipe d'archéologie a mis au jour des éléments de palissade qui sont révélés par des traces de poteaux massifs mesurant 20 à 25 centimètres de diamètre.

Ceci vient confirmer l'existence du village fortifié construit vers 1704 qui était l’objectif ultime des fouilles archéologiques qui ont été entreprises en 2009, sur les terrains de la Commune, avant de se déplacer près du Musée des Abénakis, depuis 2010.

Les fouilles entreprises le 15 juillet dernier ont également permis la découverte de dizaines de fosses caractéristiques des planchers de maisons-longues et plusieurs traces de piquets qui indiquent la présence d’aménagements domestiques comme des banquettes de couchage, des plates-formes d’entreposage, des supports pour la cuisson.

Les fosses creusées dans le sable contenaient des quantités importantes d’ossements d’animaux très bien conservés, des ornements de cuivre, des perles de verre, d’os, d’argilite rouge.

Fait exceptionnel, des perles fabriquées à partir de mollusques de la Nouvelle-Angleterre font aussi partie du lot des découvertes.

Des pierres à fusil transformées en perçoirs, quelques éléments décoratifs ou religieux tel une bague dite de jésuite, un médaillon en ardoise gravé de lignes fines dessinant des croix et des chevrons.

Une petite figurine humaine gravée dans une argilite que les Abénakis associent aux petits êtres de la forêt a été découverte au fond d’une fosse.

Des fragments d’épis de maïs carbonisés, d’une variété indigène à huit rangs nommée Northern Flint ont aussi été extraits du sol.

«Les différents éléments architecturaux, combinés à des restes de faune sauvage et à une panoplie d’objets caractérisés par la récupération et la transformation à la manière amérindienne de matériaux d’origine européenne, traduisent clairement la présence d’un village fortifié occupé par des Abénakis au cours des et XVIIe et XVIIIe siècles», fait valoir Michèle Bélanger, la directrice générale du Musée des Abénakis, qui suit de près l’avancement des travaux.

D'ici le 22 août, l'équipe d'archéologie tentera de situer d'autres établissements domestiques à l'intérieur de la palissade et de dévoiler de nouveaux vestiges de la première église catholique d'Odanak construite vers 1700. (S.L.)

Les fouilles en direct se poursuivent donc jusqu'au 22 août 2013, du lundi au vendredi, de 9 h à 16 h. Le public peut également suivre l'évolution du projet grâce au Journal de bord Fort d'Odanak au www.museedesabenakis.ca.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.