Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 novembre 2017 - 16:55

Les dangers de la pratique d'un sport : le syndrome du canal carpien

Article commandité

Le syndrome du canal carpien est un trouble musculo-squelettique. Le canal situé dans la paume abrite en fait le nerf médian et les tendons fléchisseurs autorisant les mouvements de la main et des doigts. En cas de compression du nerf, des troubles apparaissent, un peu similaires à la tendinite ou au rhumatisme. À l’origine de ce problème ? Des mouvements trop répétitifs, mais aussi certains sports.

Quelles sont les causes ?

Pour mieux comprendre les causes du syndrome du canal carpien, il faut savoir que le maintien prolongé d’une prise, avec ou sans force, ou subissant des vibrations renouvelées, traumatisent le nerf médian. Des sports comme le golf, le tennis, le baseball, l’haltérophilie, le cyclisme ou la moto sont des facteurs déclenchants.

Les symptômes sont l’engourdissement, le fourmillement, une sensation de décharge électrique, une perte de sensibilité des doigts. Ils se manifestent aussi par des douleurs nocturnes responsables d’insomnies et de troubles vasomoteurs (hypersudation, œdèmes).

Traiter vite

Pour éviter une chirurgie, il faut agir vite. Le diagnostic est effectué au moyen de différents examens pour vérifier la présence de fourmillements:

  • Le signe de Tinel, une pression prolongée du nerf médian ;

  • Le signe de Phalen au cours duquel les mains, dos à dos, provoquent une extension forcée ;

  • L’électromyogramme, un autre examen fiable qui mesure la vitesse de conduction du courant électrique entre deux points du nerf médian.

Dès lors que le diagnostic est posé, si vous êtes au stade 1 de la pathologie, vos main et poignet seront immobilisés au moyen d’une attelle. Des antalgiques pourront être prescrits en cas de douleurs. L’ostéopathie, l’acupuncture, des massages transverses profonds sont également de bonnes prescriptions.

Au-delà du stade 1, vous pourrez subir une infiltration de corticoïdes. En cas de récidive, après deux ou trois infiltrations, la chirurgie s’imposera. Dans ce cas, la reprise du sport dépendra de la cicatrisation. En général, il faut compter 6 semaines. Mais vous devrez attendre entre 3 et 6 mois avant de ne plus ressentir de gêne.

Force est de constater que le syndrome du canal carpien touche davantage les femmes après 50 ans. Mais la pratique intensive d’un sport sollicitant la main vous expose tout autant. Des gestes préventifs existent : se reposer entre chaque entraînement et étirer doucement le poignet régulièrement, avant et après l’effort. À défaut, vous seriez condamné à arrêter.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.