Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 décembre 2017 - 10:13

Hiver : quels sont les risques pour votre maison ?

Article commandité

Une maison mérite une petite inspection de routine avant les grands froids, car les risques liés aux conditions hivernales peuvent coûter cher sinon vous faire vivre une saison particulièrement désagréable.

Les bons réflexes

Suivre une liste de précautions avant que l'hiver s'installe permet d'éviter bien des problèmes.

Lorsque l'hiver arrive, c'est le moment de :

  • retirer les moustiquaires (et profiter de plus de lumière)

  • vérifier l’état du grillage des extracteurs d’air de la hotte de cuisine et du ventilateur de salle de bain (très prisés des rongeurs pour s'y réchauffer)

  • vérifier les détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone

  • vérifier l’état des coupe-froid des portes

  • dépoussiérer ou changer les filtres des échangeurs d'air

  • fermer les valves extérieures et intérieures des conduites d’eau pour éviter des bris causés par le gel

  • dégager les gouttières remplies de feuilles pour éviter un blocage qui risque d’empêcher l’eau de s’évacuer

  • vérifier l'état général du toit avant qu'il ne soit pris par la neige

Vous devriez obtenir l'aide d'un couvreur à Montréal pour tout ce qui concerne les inspections ou les travaux du toit.

Le problème de la glace et de la neige

Des signes visibles peuvent peut-être indiquer un problème causé par l’accumulation de glace ou de neige sur la toiture :

  • nouvelles fissures sur les murs et les plafonds intérieurs

  • portes qui ferment mal

  • plafond qui fléchit

  • traces d'humidité en hauteur sur les murs intérieurs

  • bruits inhabituels (craquements signes de tension)

Il est toujours bon de rappeler que vous ne devriez jamais déblayer un toit vous-même. Choisissez plutôt d’avoir recours aux services d’une entreprise de déneigement qualifiée et bien assurée.

Vous pouvez déblayer depuis le sol avec un balai à neige si des parties du toit sont accessibles, mais restez prudent : la neige pèse lourd.

Bâtir en hiver, est-ce possible ?

L'hiver n'arrête pas les constructions au Québec. Si l'activité ralentit, elle reste soutenue principalement dans les régions en plus fort développement.

On estime qu'il en coûte environ 20 % plus cher pour un entrepreneur souhaitant construire durant la saison d'hiver. Ceux qui ne travaillent que 8 mois par année doivent cependant répartir le manque à gagner.

Le calcul peut donc se défendre, mais construire en hiver n'est pas sans risque. Par ailleurs, certains matériaux ne peuvent pas être utilisés en dessous d'une certaine température (comme le béton par exemple).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.