Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 septembre 2018 - 15:50

Texte commandité

Douleurs au pied : les pathologies les plus courantes

 

Nos pieds supportent le poids de notre corps, permettent la station debout et la marche, mais aussi la course ou le saut. C’est dire s’ils sont soumis à rude épreuve ! De plus, leur morphologie est complexe. Ils sont composés de 28 os, 21 articulations, des centaines de ligaments et de muscles… Un véritable vivier de pathologies potentielles. En voici les plus courantes.

Les déformations du pied

Parmi les déformations les plus fréquemment rencontrées, l’hallux valgus, ou oignon dans le langage populaire, est une déformation du gros orteil qui touche principalement les femmes. S’il n’est pas pris en charge, il peut évoluer vers des douleurs persistantes même au repos.

L’hallux rigidus est le pendant masculin de l’hallux valgus. L’articulation du gros orteil sera également touchée, mais par un enraidissement cette fois, comme dans le cas d’une arthrose à laquelle il est apparenté.

Les orteils en marteau sont une pathologie affectant la flexion des orteils : ceux-ci ne sont plus réductibles.

Les pieds plats ou creux sont également très fréquents. Les causes sont multiples : hérédité, obésité, traumatismes répétés ou grossesse. Les conséquences sont dues à une mauvaise répartition du poids du corps. Chez l’enfant, il faut prendre rendez-vous dans une clinique orthopédique à Montréal au plus tôt pour une évaluation précoce. La prise en charge médicale obtiendra en effet de bien meilleurs résultats si elle est effectuée durant la croissance.

Les tendinites

Les tendinites touchent le plus souvent le talon et la cheville. Elles sont dues à l’inflammation des tendons et/ou de l’aponévrose plantaire lors d’une pratique sportive par exemple ou en cas de prise de poids importante.

Parmi elles, l’épine Lenoir ou fasciite plantaire, est une calcification du tendon. Elle peut occasionner des douleurs intenses à la marche en phase inflammatoire. Mais elle peut également rester en sommeil. Un traitement par infiltration de corticoïdes est souvent préconisé.

La tendinite d’Achille est provoquée par un tendon trop court ou manquant d’extension. Enfin, la tendinite des fibulaires au niveau des tibias est accentuée par des pieds valgus.

Les pathologies dues à des postures

Lorsqu’on reste trop penché en avant, on exerce des contraintes sur le pied par compressions et tensions. Le pied finit par s’affaisser. Le surpoids peut également en être la cause ainsi que le port de chaussures inadaptées au travail ou pour le sport. Pour prévenir les déformations, le port de semelles est conseillé. Elles diminueront aussi les douleurs. Mais elles ne corrigeront pas ce qui est déformé. Seule la chirurgie pourra le faire.

 

 

 


 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.