Publicité
9 janvier 2019 - 09:57

Texte commandité

Etes-vous intolérant au gluten ?

 

Difficile de savoir si l’on est intolérant au gluten et sous quelle forme : la maladie de cœliaque ou la sensibilité au gluten. La première est une maladie auto-immune tandis que la seconde est temporaire. Quels sont les symptômes et comment vivre avec ?

Des symptômes communs à d’autres pathologies

L’intolérance au gluten se manifeste par un manque d’appétit, des diarrhées chroniques, des vomissements, une fatigue physique et intellectuelle, l’anémie ou encore des cycles menstruels irréguliers chez la femme. Force est de constater que ces symptômes sont communs à d’autres pathologies d’où la difficulté à diagnostiquer une intolérance au gluten.

Chez l’enfant, elle apparaît dès l’âge de 1 an, au moment où les céréales sont introduites dans l’alimentation. Un retard de croissance peut alors apparaître. Chez l’adulte, c’est plus compliqué car ces symptômes peuvent être apparentés au syndrome du côlon irritable par exemple. Il faut donc parfois plusieurs années pour reconnaître l’intolérance sans parler de tous les patients qui se diagnostiquent intolérants à tort !

Seule une prise de sang peut le confirmer. Si la recherche d’anticorps est positive, alors le médecin prescrira une biopsie de la partie haute de l’intestin.

Un traitement commun : le régime sans gluten

La conséquence de l’intolérance au gluten est la mauvaise absorption de certains nutriments comme le fer, le calcium et l’acide folique en plus de la muqueuse intestinale altérée. 

Il faut donc exclure le blé, l’orge, l’avoine ainsi que le gluten caché dans certains produits comme la bière, les viandes hachées ou la charcuterie entre autres. Néanmoins, 50 % des enfants dont les symptômes ont disparu grâce à ce régime peuvent en consommer de nouveau sans problème. Les adultes atteints de la maladie de cœliaque en revanche devront exclure le gluten toute leur vie.

Quel quotidien pour les intolérants au gluten ?

Il faut bien entendu ne pas acheter d’aliments transformés à moins que la traçabilité des composants soit visible sur l’étiquette. La meilleure solution reste de cuisiner vous-même. Des associations proposent des ateliers de cuisine et de pâtisserie sans gluten, vous trouverez aussi sur internet de nombreuses recettes.

Il reste possible bien entendu d’aller dîner chez des amis avertis à l‘avance ou de dîner dans l’un des meilleurs restaurants à Sherbrook en consultant la carte ou en téléphonant pour être conseillé sur le plat à choisir.

Manger sans gluten peut être contraignant pour les enfants prenant leur repas à la cantine, ils devront apporter leur collation. Mais il est quand même possible de se faire plaisir !

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.