Publicité
7 février 2019 - 11:13

Texte commandité

Export : comment se lancer sans risque ?

 

 

Exporter constitue une formidable opportunité de développer son chiffre d’affaires, mais non sans risques. C’est pourquoi une analyse des ressources est importante pour savoir si, en se lançant, l’entreprise ne nuira pas à son propre marché.

L’exportation : des avantages énormes à considérer

En exportant, vous partagerez les risques financiers sur plusieurs marchés. Comme on le dit, tous vos œufs ne sont plus dans le même panier.

De plus,  le marché canadien est restreint, du moins rapporté à l’échelle internationale, il représente seulement 0.5% de la population mondiale. L’exportation offre donc de nouvelles opportunités à saisir, d’autant que le numérique en facilite l’accès. Il permet ainsi la conquête de nouveaux marchés par l’entremise du commerce à distance. Grâce à internet et les réseaux sociaux, il est plus facile de se faire connaître. Ne perdons pas de vue enfin que les accords Canada-Europe représentent un vivier de 500 millions de clients potentiels et que les États-Unis sont un partenaire privilégié en affaires. Le cadre est donc posé.

L’analyse des ressources de l’entreprise : un préalable essentiel

Les ressources de l’entreprise en termes de productivité vont devoir répondre rapidement à un afflux de demandes. La question est donc de savoir si elle en a les capacités humaines, financières et logistiques. Elle se doit aussi d’appréhender les aspects fiscaux et légaux. Les conseils d’un comptable et d’un avocat seront utiles pour minimiser les prises de risques.

Elle doit en outre mettre en œuvre des compétences marketing adaptées aux différentes cultures des pays visés et surmonter les obstacles linguistiques qui n’en seront plus en faisant appel à une agence de traduction de propriété canadienne.

La clé de la réussite résidera donc  dans des objectifs mesurés au préalable et réalisables.

L’incontournable étude de marché

Avant de vous attaquer à un nouveau marché, il vous faut savoir à qui vendre vos produits ou services.  En fonction de votre cible, vous devrez peut-être concevoir un nouveau produit ou modifier ceux de votre gamme. L’étude de marché est nécessaire pour formaliser le projet et le rendre crédible aux yeux de vos créanciers. Sachez qu’il existe également des programmes d’aides financières et un accompagnement d’experts pour vous aider dans votre projet sur le site Réseau Entreprises Canada.

Il est bien évident qu’une entreprise qui ne vise pas à se développer met en jeu sa pérennité, pour autant la précipitation serait mauvaise conseillère.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.