Publicité
12 février 2019 - 11:26

Texte commandité

Les étapes pour une inspection préachat

 

Vous avez trouvé la maison de vos rêves et vous songez fortement à faire une offre d’achat? N’omettez surtout pas l’étape de l’inspection! Souvent, cette étape fait justement partie de l’offre d’achat, qui peut être conditionnelle aux résultats de l’inspection. En effet, vous pouvez inclure une clause qui stipule que si le rapport d’inspection présente des éléments qui pourraient nuire à la qualité de vie dans la nouvelle propriété, l’offre sera annulée.

À quoi sert l’inspection préachat?

Que vous achetiez une maison neuve ou ancienne, il est nécessaire de passer au-delà de l’aspect esthétique pour aller voir dans quel état se trouvent les éléments importants tels que la structure, la plomberie, l’électricité, l’isolation et ainsi de suite.

L’inspecteur en bâtiment a l’œil d’un expert pour surveiller les vices cachés potentiels et trouver des problèmes que la plupart des gens ne verraient pas. Ils vont ensuite produire un rapport qui vous permettra de prendre une décision éclairée par rapport à votre achat.

Vous en êtes à votre premier achat de propriété et vous n’êtes pas au courant du processus qui entoure l’inspection préachat? Voici les principales étapes à suivre afin que tout se déroule dans les meilleures conditions :

  1. Trouver la maison qui vous convient

On ne fait pas d’inspection préachat sans être sérieux par rapport à l’achat d’une propriété. Il faut avoir un coup de cœur et s’assurer que l’on prévoit vraiment compléter la transaction si le rapport d’inspection présente de bons résultats. Par conséquent, même si vous pensez en être déjà à l’étape de l’inspection, avant de contacter un inspecteur, assurez-vous vraiment que vous êtes prêts à acheter la propriété. Idéalement, vous serez aussi très sérieux et bien organisé dans vos démarches, en ayant déjà prévu votre financement hypothécaire.

  1. Choisir votre inspecteur en bâtiment

Au Québec, tout le monde peut s’improviser inspecteur en bâtiment. C’est un fait que bien des gens déplorent, car cela peut entrainer certains problèmes. Pour vous protéger, vous devriez vous assurer de faire affaire avec un inspecteur qui possède des assurances et qui fait partie d’une association d’inspecteurs (ANIEB, AIBQ, ATIB ou InterNACHI Québec).

  1. Visiter la propriété convoitée avec l’inspecteur

Une fois que vous aurez choisi votre inspecteur, prenez rendez-vous pour la visite. Vous pourriez laisser l’inspecteur agir seul et attendre qu’il vous remette son rapport, mais il serait idéal d’être présent afin de pouvoir discuter avec celui-ci.

Voici les éléments qui seront inspectés :

  • La toiture (gouttières, soffites, revêtement, ventilation)
  • La structure de la maison (fondations, murs porteurs, piliers, plafonds, planchers)
  • Les systèmes (plomberie, électricité, chauffage et climatisation, ventilation)
  • Les finitions intérieures
  • L’isolation (matériaux, ventilation, calfeutrage)

 

  1. Recevoir le rapport d’inspection

Quelques jours après la visite, l’inspecteur vous remettra un rapport que vous pourrez consulter à votre guise. Si l’inspection fait partie de l’offre d’achat, vous devrez cependant prendre votre décision rapidement, car vous avez généralement un délai de 7 à 10 jours pour faire savoir ce qu’il en est au vendeur. Vous pourrez analyser les conseils de l’inspecteur et voir si vous êtes prêts à acheter la propriété.

  1. Signer (ou pas) la promesse d’achat

Votre inspecteur n’avait rien à redire au sujet de la propriété, ou alors, vous a laissé quelques remarques qui ne bloquent pas votre projet d’achat? Vous pouvez maintenant présenter la promesse d’achat au vendeur. Très bientôt, vous allez devenir propriétaire!

XpertSource.com

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.