Publicité
5 décembre 2019 - 22:39

Texte commandité

Tout savoir sur la neuropathie

 

 

La neuropathie périphérique est un problème nerveux. Lorsque les nerfs périphériques sont touchés, ils envoient au reste du corps des messages erronés venant du système nerveux central et du cerveau.

 

Symptômes de la neuropathie

 

La neuropathie affecte les nerfs autonomes, moteurs et/ou sensoriels. De plus, elle peut toucher un ou plusieurs nerfs. En pratique, les symptômes varient selon les types de neuropathie :

 

Neuropathie sensorielle

  • picotements et engourdissements
  • fourmillements et hypersensibilité
  • douleur accrue ou incapacité à ressentir la douleur
  • incapacité à détecter les changements de température
  • perte de coordination et de sensibilité
  • sensation de brûlure, de coups de couteau, de piqûre, de gêne ou douleurs fulgurantes, qui peuvent empirer la nuit

 

Dans les cas les plus graves, le patient peut aussi souffrir d’ulcères au pied et à la jambe, d’infections et de gangrène.

 

Si vous présentez ces symptômes au niveau des mains, il faut se renseigner sur les nerfs de la main auprès d’un professionnel.

 

Neuropathie motrice

  • faiblesse musculaire, entraînant instabilité et difficulté à effectuer des mouvements minutieux
  • fonte musculaire
  • contractions musculaires et crampes
  • paralysie musculaire

 

Si les nerfs autonomes sont affectés, on peut aussi observer : problèmes de transpiration, intolérance à la chaleur, troubles intestinaux, changements de tension artérielle et vertiges.

 

Quelles sont les causes ?

 

La neuropathie est une complication courante de nombreux problèmes médicaux. Parmi les causes possibles, on trouve les traumatismes physiques, les blessures à répétition, les infections, les problèmes métaboliques et l'exposition aux toxines ou à certains médicaments. Mais parfois, il n'y a pas de cause identifiable ; on parle alors de neuropathie idiopathique.

 

En outre, les personnes atteintes de diabète présentent un risque élevé de neuropathie, car l'hyperglycémie endommage les nerfs. D’ailleurs, le diabète est la cause la plus fréquente de neuropathie périphérique chronique.

 

Neuropathie : les traitements possibles

 

Enfin, il existe divers traitements pour soigner la neuropathie : analgésiques et anticonvulsifs, crème à base de capsaïcine, antidépresseurs, inhibiteurs de sérotonine et noradrénaline, etc. Le choix du traitement se fait au cas par cas.

 

Au niveau des traitements naturels, une compresse chaude ou froide peut soulager l'inconfort. Il faut aussi porter des tissus doux et respirants, comme le coton, et couvrir les zones sensibles avec un pansement. Réduire le stress est également bénéfique.

 

Conclusion

 

Certains cas de neuropathie s'améliorent avec le temps si la cause sous-jacente est traitée. Mais chez d’autres patients, les dommages peuvent être permanents ou s'aggraver progressivement avec le temps.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.