Publicité
20 décembre 2019 - 06:00

Pour réintroduire l'hirondelle rustique

Des nichoirs à l’île du Moine pour favoriser le retour d’une espèce menacée

Par Salle des nouvelles

Selon l'ONG de protection de la nature Conservation de la Nature du Canada, nos étés ne seraient pas les mêmes sans l’hirondelle rustique et son chant désordonné. Mais, même si cette espèce compte parmi les plus répandues au monde, au Canada, elle est désignée menacée depuis 2011. D'où l'installation de nichoirs à Sainte-Anne-de-Sorel.

Les populations de cette espèce d'hirondelle ont commencé à chuter dans les années 1980 ; la modification des prairies, des champs et des prés, milieux qu’elle fréquente, est considérée comme l’une des causes de ce déclin. Conservation de la nature Canada (CNC) travaille actuellement à réintroduire cette espèce, notamment par l’installation de nichoirs, sur l’une de ses propriétés: l’île du Moine à Sainte-Anne-de-Sorel, en bordure du lac Saint-Pierre.

Restauration des pâturages à l’île du Moine

L’île du Moine, une terre de plus de 500 hectares, dont 160 servant au pâturage, était autrefois fréquentée par quelque 30 espèces d’oiseaux champêtres. C’est après le retrait des bovins de l’île, il y a quelques années, que ces oiseaux se sont faits beaucoup plus rares. En effet, les vaches attirent les insectes dont les oiseaux champêtres se nourrissent.

Le projet Retour au pâturage à l’île du Moine, réalisé par CNC en partenariat avec la commune de l’île du Moine, vise à y favoriser le retour de ces oiseaux, et plus particulièrement de l’hirondelle rustique. Dans cette perspective, CNC et ses partenaires ont donc restauré les pâturages historiques de l’île, où ils ont par la suite réintroduit des vaches.

Des espaces propices pour le nid

Si l’hirondelle rustique a de nouveau accès à une source de nourriture importante, là ne s’arrête pas le travail! Pour assurer un retour durable de cette espèce, il faut également veiller à ce qu’elle ait accès à des espaces propices à la construction de son nid. C’est pourquoi en novembre dernier, quelques membres de la Commune de l’île du Moine, une employée de CNC et trois bénévoles pour la conservation se sont réunis pour installer une structure de nidification sur le côté ouest de l’île.

Les membres de la Commune, composée d’agriculteurs locaux et de citoyens de Sainte-Anne-de-Sorel, avaient déjà conçu les différentes parties de la structure de nidification, que l’équipe s’est chargée d’assembler. L’hirondelle rustique, qui élit souvent domicile dans des structures érigées aux abords des milieux agricoles (granges, ponts et remises) pourra y nicher.

CNC et ses partenaires veilleront à ce qu’elle réintègre ses quartiers de prédilection; des suivis seront effectués pour vérifier le taux d’occupation de la structure. Outre les oiseaux champêtres, plusieurs espèces bénéficieront de cette structure; ses huit nichoirs sont surmontés d’une ouverture, propice aux chauves-souris!

 

L’activité n’aurait pu avoir lieu sans l’aide financière de la Fondation de la faune du Québec dans le cadre du programme Mise en valeur de la biodiversité en milieu agricole, du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, conjointement avec Environnement et Changement climatique Canada, par l’entremise du programme Interactions communautaires dans le cadre du Plan d’action Saint-Laurent.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.