Publicité

29 mai 2020 - 06:00

Soutien financier de 5000 $

Saint-Ours appuie Saint-Roch-de-Richelieu dans le dossier Champag

Par Salle des nouvelles

Le conseil municipal de Saint-Ours a rencontré le maire de la municipalité de Saint-Roch-de-Richelieu, Alain Chapdelaine, concernant le dossier d’implantation d’une usine de substrat pour la production de champignons sur son territoire. Il faut savoir que la municipalité de Saint-Roch-de-Richelieu, bien que séparée par le Richelieu, est la voisine immédiate de Saint-Ours.

« Il est donc indéniable que nous sommes ensemble concernés et solidaires sur plusieurs dossiers municipaux et régionaux », indique cette dernière.

Rappelons que la Cour d’appel du Québec, le 30 avril dernier, infirmait la décision de première instance, qui donnait raison à la municipalité de Saint-Roch-de-Richelieu en refusant d’octroyer un permis pour l’implantation de l’usine. Le projet vise à terme à importer 600 000 livres de fumier par semaine, et considérant l’avis des experts consultés qui jugent la nature des activités de l’usine projetée comme étant industrielle et donc interdite en zone agricole.

Ce jugement incite donc la municipalité de Saint-Roch-de-Richelieu à porter la décision en appel devant le plus haut tribunal du Canada.

Considérant l’implantation en zone agricole d’une activité génératrice de fortes odeurs pouvant avoir des répercussions importantes pour la qualité de vie des citoyens et des entreprises touristiques de la Ville de Saint-Ours, le conseil a pris la décision d’appuyer financièrement la cause de sa voisine municipale.

Soutien financier de 5 000$

Dans le passé, le conseil municipal de la Ville de Saint-Ours a appuyé financièrement la municipalité du canton de Ristigouche Partie-Sud-Est et la municipalité de Grenville-sur-la-Rouge à la suite d'une demande d’appui et de soutien financier d’un montant de 1 750 $, soit 1 $ per capita.

« Le conseil municipal de la Ville de Saint-Ours est unanime et solidaire en apportant un appui moral et financier fort en offrant sa collaboration dans la cause qui nous concerne tous. Nous souhaitons inciter, par notre appui financier significatif, les autres municipalités du Québec à offrir leur aide dans cette importante bataille juridique qui pourrait faire jurisprudence dans le futur », souligne le maire de Saint-Ours, Sylvain Dupuis.

Encore aujourd’hui, le conseil municipal de la Ville de Saint-Ours a décidé de soutenir la municipalité Saint-Roch-de-Richelieu d’un montant de 5 000 $ dans à leur bataille juridique contre l’entreprise Champag Inc.

« Nous invitons les autres conseils municipaux de notre région et d’ailleurs au Québec à répondre favorablement à cet appel de solidarité de Saint-Roch-de-Richelieu », a indiqué la Ville, par voie de communiqué.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.