Publicité

3 juin 2020 - 14:45

Un accès la justice pour tous et toutes

Juripop lance un service de soutien juridique gratuit en violences sexuelles et en harcèlement au travail

Par Salle des nouvelles

Ce 3 juin, Juripop lance officiellement ses services juridiques pour toutes les personnes vivant des violences à caractère sexuel et du harcèlement au travail. Le service est accessible dans la Vallée-du-Richelieu (voir les coordonnées plus bas).

Ce projet permettra à toutes les personnes vivant, ayant vécu ou ayant été témoin de violences à caractère sexuel ou de harcèlement au travail de recevoir des conseils et du soutien juridiques d’un.e avocat.e de leur choix de façon totalement gratuite et confidentielle.

« Le mouvement #MoiAussi a mis en lumière les difficultés vécues par les personnes victimes et les survivantes dans le système de justice : les distinctions entre le droit criminel et le droit civil, les nuances du délai de prescription et la multiplicité des recours constituent autant d’embûches pour les personnes cherchant à obtenir justice », souligne Sophie Gagnon, directrice générale de Juripop.

« Les services lancés aujourd’hui offriront un guichet unique de services juridiques gratuits où les personnes pourront comprendre l’ensemble de leurs droits et bénéficier de conseils confidentiels à travers toutes les démarches qu’elles décident d’entreprendre », poursuit-elle.

Gratuité et confidentialité pour toutes les victimes

Les services offerts par Juripop permettront à la personne de comprendre l'ensemble de ses recours, de les évaluer, de les comparer et ultimement d’entamer, si désiré, les démarches judiciaires qui répondent à ses besoins. Ainsi, on offrira, à un seul endroit, des conseils complets en droit civil, en droit du travail, en droit familial, en droits de la personne, en droit de l’immigration et en droit criminel.

Les services sont gratuits, confidentiels et accessibles à toute personne ayant vécu ou ayant été témoin de violences à caractère sexuel ou de harcèlement au travail sur le territoire du Québec, peu importe ses revenus, son âge ou son statut d’immigration.

Services essentiels, accessibles et inclusifs, partout au Québec

En plus de l'équipe interne de Juripop, les services seront fournis par un réseau de près de 90 avocat.es partenaires établi.es à travers le Québec. Les services sont conçus pour accueillir les femmes, les hommes, les personnes non-binaires et les personnes non-conformes dans le genre.

Les services peuvent être offerts dans une dizaine de langues et un service d’interprétation sera disponible gratuitement, incluant dans des langues autochtones, en ASL ou en LSQ. Juripop déploie également plusieurs solutions pour assurer l’accessibilité universelle des services.

« Des acteurs et actrices de divers milieux, travaillent ensemble pour renverser la peur et la honte sur le dos des agresseurs et permettre aux victimes de faire reconnaître leurs droits », rappelle Hélène David, députée de Marguerite-Bourgeoys et porte-parole de l'opposition officielle en matière de condition féminine.

Malgré le contexte difficile qu’impose la pandémie de la COVID-19 au Québec, les services juridiques figurent parmi les services essentiels et sont donc disponibles à compter de ce jour. Les consultations peuvent avoir lieu en personne, par visioconférence ou par téléphone.

Le service juridique en complément d'un accompagnement psychosocial

Les services juridiques déployés par Juripop viendront compléter l’accompagnement psychosocial et judiciaire qui est offert par nombre de services d’aide spécialisés de première ligne à travers le Québec depuis plusieurs décennies.

Juripop collabore activement avec plusieurs de ces organismes afin d’assurer la sécurité des personnes victimes et des survivantes et d’offrir une réponse complémentaire et multidisciplinaire à leurs besoins, dont le Réseau des CAVAC et les CALACS.

Ces services juridiques gratuits voient le jour grâce à d’importantes subventions gouvernementales annoncées en août et décembre dernier. Les services en violences sexuelles sont financés par le ministère de la Justice du Québec alors que les services en harcèlement au travail sont financés par Justice Canada.

Rappelons que l’initiative en violences sexuelles compte sur l’appui du comité d’élues de tous les partis représentés à l’Assemblée nationale.

>>> On peut faire appel aux services par téléphone, en composant le 1 (844) 447-4767, ou en ligne, en se rendant au www.juripop.org ou en écrivant à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.