Publicité

28 août 2020 - 06:00

Enquête de l'organisme Academos

La motivation scolaire des jeunes à la hausse pour la rentrée

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

L’organisme Academos a procédé à une vaste consultation de jeunes Québécois afin de connaître leur niveau de motivation scolaire pour la rentrée 2020.

Ce sont plus de 1000 jeunes âgés de 14 à 30 ans et issus de partout au Québec qui ont répondu en ligne. Il fallait noter sa motivation sur une échelle de 0 à 10, 0 étant « aucunement motivé » et 10 étant « extrêmement motivé ». Ils évaluent donc leur niveau de motivation à 7,1/10 en moyenne, plus de 65 % des répondants l’estiment même à 7/10 et plus.

En mai, un exercice semblable avait été réalisé et rapportait un résultat de seulement 4,1/10. Ce dernier sonnait l’alarme sur une baisse de motivation majeure causée principalement par le confinement et la fermeture des écoles en raison de la pandémie de COVID-19.

Le nouveau fonctionnement, source d'une légère appréhension

Heureusement, la motivation scolaire des jeunes Québécois semble être revenue au même niveau qu’elle l’était avant la pandémie. Plusieurs facteurs ont été nommés par les étudiants : 
- le fait de sentir que leurs études actuelles seront utiles à leur profession future (54 %)
- avoir accès à des façons d’apprendre plus amusantes et intéressantes (47 %)
- avoir des objectifs clairs à court terme (45 %)

Malgré des résultats encourageants, les jeunes sondés par Academos expriment tout de même beaucoup de stress et d’anxiété liés à leur retour sur les bancs d’école. Le nouveau fonctionnement dû à aux règles de distanciation sociale et les cours en ligne, semble être une appréhension par rapport à la vie sociale et à la nouveauté que cela représente. Ils estiment que le manque d’information sur la rentrée (57 %) et l’anxiété face à l’avenir (53 %) pourraient avoir une influence négative sur leur motivation scolaire.

Si les écoles devaient fermer à cause d’une deuxième vague de COVID-19, 54 % des sondés se sentiraient mieux équipés pour poursuivre leurs études à la maison que lors de la première vague, contre 23 % qui ne considèrent pas être mieux outillés qu’au printemps.

« Nos jeunes font preuve d’une résilience impressionnante et particulièrement cette année. Même dans le contexte d’incertitude que nous vivons, ils sont prêts à se retrousser les manches pour atteindre leurs buts. Ces résultats me motivent encore plus à les appuyer en mettant à leur disposition des outils pour leur permettre de s’épanouir et d’atteindre leur plein potentiel », a dit Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins et parrain d’Academos.

Le sondage s’est déroulé en ligne du 18 au 20 août.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.