Publicité

5 août 2021 - 12:00

COVID-19

L'INSPQ suggère le retour du deux mètres de distance sur les lieux de travail

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Le plus récent rapport publié le 3 août par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) recommande de réinstaurer, dans les milieux de travail, la distanciation physique de deux mètres.

Rappelons que depuis le 28 juin, le gouvernement du Québec juge qu’une distance d’un mètre entre les personnes ne vivant pas à la même adresse est suffisante pour éviter la propagation de la COVID-19. Or, l’INSPQ n’est pas du même avis.

Dans son rapport, l’Institut explique que cette recommandation s’appuie sur diverses considérations, notamment le fait qu’en milieu de travail, « de nombreuses interactions rapprochées peuvent être imposées par la nature des tâches, et ce, avec plusieurs personnes, durant une période prolongée tout au cours du quart de travail et plusieurs jours par semaine ».

Les experts de l’INSPQ proposent que cette recommandation soit appliquée dans les milieux de travail intérieurs et extérieurs considérant « que les modes de transmission de la COVID-19 sont estimés être les mêmes », pouvons-nous lire dans le document.

Le variant Delta poursuit sa progression

L’importante montée du variant Delta, tant au Québec qu’au Canada explique également la prise de position de l’INSPQ. Jugé comme étant plus contagieux que le virus d’origine, le variant Delta pourrait devenir la source dominante dans les prochaines semaines au Québec prévoient les experts.

« La vaccination complète (deux doses pour la majorité des vaccins) semble être efficace contre la plupart des variants, dont le delta, mais la couverture vaccinale dans la population québécoise n’apparait pas actuellement suffisante pour contrer efficacement la menace du variant delta, selon les connaissances actuelles. Plusieurs incertitudes persistent et dans ce contexte la prudence est de mise », rappelle le document.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.