X
Rechercher
Publicité

Partout au Québec

Nouvelles exigences dès vendredi pour les utilisateurs de véhicules hors route

durée 07h00
7 septembre 2021
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les utilisateurs de motoneige, motoquad, d'autoquad, de motocyclette tout terrain ou de tout autre véhicule hors route seront soumis, dès ce vendredi le 10 septembre, à de nouvelles exigences à respecter en vertu de la Loi sur les véhicules hors route.

Ces nouvelles obligations concernent la détention d’un permis de conduire valide, la location d’un véhicule hors route ainsi que la conduite avec les capacités affaiblies.

Permis de conduire valide

Il faut déjà détenir un permis de conduire valide pour circuler en véhicule hors route sur un chemin public et un chemin privé ouvert à la circulation publique. Dorénavant, le permis sera aussi requis pour circuler en sentier, sur une terre publique ou sur une terre privée appartenant à une municipalité.

Le permis de conduire peut être de n’importe quelle classe, ou encore un permis d’apprenti conducteur, un permis probatoire ou un permis délivré par une autre province. De plus, le conducteur d’un véhicule hors route est soumis aux restrictions liées au permis qu’il détient (ex.: couvre-feu, points d’inaptitude et zéro alcool).

Location d’un véhicule hors route

La personne qui loue un véhicule hors route devra désormais être âgée d’au moins 18 ans, être titulaire d’un permis de conduire valide et avoir reçu une formation minimale lui permettant de comprendre le fonctionnement du véhicule et les principales règles à respecter dans la conduite de celui-ci.

Conduite avec capacités affaiblies

Alors que le Code criminel s’applique déjà à la circulation en véhicule hors route, les dispositions du Code de la sécurité routière (CSR) encadrant la conduite avec les facultés affaiblies s’appliqueront également à la conduite d’un véhicule hors route en sentier et en tout autre lieu de circulation non visé par le CSR. Ainsi, les taux maximums d’alcool et de drogue de même que les sanctions administratives et pénales en matière de conduite avec les facultés affaiblies (suspension immédiate du permis de conduire, saisie immédiate du véhicule, révocation du permis de conduire, amende, etc.) s’appliqueront aux différentes catégories de conducteurs.

Source: CAA-Québec 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


26 mai 2022

Variole simienne: la Santé publique explique les mesures à prendre

Le Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse aujourd’hui pour venir expliquer aux citoyens comment reconnaître la variole simienne ou communément appelée variole du singe et quelles mesures devrait-on prendre.  Il a débuté en mentionnant que nous étions loin de la contagiosité et de l’ampleur de la COVID-19, mais qu’il était bon de ...

26 mai 2022

Pénurie de main-d’œuvre en protection de la jeunesse en Montérégie

Préoccupée par le manque de main-d’œuvre dans les établissements du centre jeunesse de la Montérégie à la veille de la période estivale, l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) tend la main au CISSS de la Montérégie-Est afin de mettre en place des solutions novatrices contribuant à attirer et à ...

21 mai 2022

La traditionnelle fête québécoise des arbres célèbre ses 140 ans

 En cette année 2022, le Mois de l’arbre et des forêts célèbre son 140e anniversaire. En effet, c’est en 1882 qu’a été instaurée la tradition québécoise de célébrer les arbres dans toute la province.  Le 27 mai 1882, plus exactement, le lieutenant-gouverneur de l’époque, l’Honorable Théodore Robitaille, proclame dans la Loi sur les terres et ...