Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La ministre Lebel croit toujours à une entente

CPE: les syndiqués de la CSN votent à 92,1 % pour une grève générale illimitée

durée 07h00
27 novembre 2021
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Les syndicats de CPE affiliés à la CSN ont voté à 92,1 % en faveur d’un mandat de grève générale illimitée.

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS−CSN) a précisé vendredi matin en conférence de presse que le mandat de grève sera mis en œuvre à compter du 1er décembre si les négociations avec le gouvernement ne débloquent pas d’ici là.

La représentante du secteur des CPE à la FSSS, Stéphanie Vachon, souligne que le résultat du vote envoie un message clair.

« Le gouvernement peut essayer de taper sur la tête des syndicats tant qu’il veut, mais ultimement, ce sont les membres qui décident », a−t−elle déclaré par communiqué.

«En votant aussi massivement pour la grève et donc en acceptant de perdre des journées, voire des semaines de salaires, ces travailleuses déjà sous−payées viennent de dire au gouvernement qu’elles sont solidaires et qu’elles sont prêtes à se battre jusqu’au bout pour avoir une entente équitable pour l’ensemble des salariées. »

Les travailleuses membres de syndicats de la Fédération des intervenantes en petite enfance (FIPEQ), affiliée à la CSQ, avaient elles aussi voté, à plus de 91 %, en faveur d’un mandat de grève illimitée mercredi.

Quant au Syndicat québécois des employés de service (SQEES), affilié à la FTQ, son vote sur le mandat de grève a commencé et il se tiendra jusqu’à mardi prochain.

Jeudi, la présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, avait manifesté son exaspération devant la possibilité que soit tenue une grève.

« Il est temps d’être raisonnable », avait−elle lancé aux travailleuses des Centres de la petite enfance.

« On a perdu de vue la réalité des parents. »

Son collègue de la Famille, Mathieu Lacombe, avait renchéri: « il faut que les syndicats entendent raison ».

Interrogée au sujet du dépôt d’une loi spéciale pour mettre fin au conflit, la ministre avait rappelé que cela fait « très certainement partie des outils qui sont disponibles ».

La ministre a dit croire encore qu’une entente était possible avec les organisations syndicales.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


4 août 2022

Les Canadiens font de moins en moins confiance à leurs médecins

Les Canadiens feraient moins confiance à leurs médecins aujourd’hui qu’avant la pandémie, s’il faut en croire les résultats d’un sondage réalisé pour le compte d’une firme australienne en Australie, au Canada et aux États−Unis. Avant la pandémie, révèle l’enquête dévoilée récemment par Compare The Market, 87 % des Canadiens disaient faire ...

29 juillet 2022

« Vivre avec le virus, ne veut pas dire de vivre comme s'il n'y avait plus »

Le directeur national de la Santé publique, le Dr Luc Boileau, s’est à nouveau présenté devant les journalistes pour faire un point sur la situation actuelle concernant la COVID-19. Il a débuté en mentionnant qu’il y avait eu dans les dernières semaines une augmentation des cas dans les hôpitaux, mais que la majorité s’était présentée pour des ...

29 juillet 2022

Les papillons monarques en danger : voici comment les aider

Fermez les yeux un instant et imaginez un papillon. Je parie que l’insecte flottant que vous visualisez a des ailes orange−rougeâtre, veinées de noir et bordées de taches blanches, les attributs emblématiques de notre bien−aimé papillon monarque américain. Malheureusement, l’espèce qui peuple de nombreux souvenirs d’enfance est en ...