Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Santé et aux Services sociaux

Élargissement de Je contribue pour les emplois en protection de la jeunesse

durée 15h00
26 décembre 2021
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mathieu Savard, Journaliste

Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, a annoncé récemment que le réseau de la santé et des services sociaux cherche des candidats, pour venir appuyer les services offerts en protection de la jeunesse.

Il invite donc les personnes intéressées à soumettre leur candidature par l'entremise de la plateforme Je contribue, qui a été élargie pour y inclure les emplois de ce secteur.

Les personnes qui seront ainsi recrutées pourront obtenir un emploi lié à une des différentes étapes du processus d'intervention, mais plus particulièrement à l'étape de l'évaluation des signalements. Les profils recherchés sont les suivants :

  • professionnels autorisés à effectuer les actes réservés pour l'évaluation des signalements : travailleurs sociaux, psychoéducateurs et criminologues; 
  • intervenants en relation d'aide ou stagiaires avec une expérience présente ou antérieure en protection de la jeunesse : intervenants avec une formation collégiale ou universitaire en relation d'aide ou stagiaires ou ex-stagiaires en protection de la jeunesse; 
  • intervenants en relation d'aide ou stagiaires sans expérience présente ou antérieure en protection de la jeunesse mais ayant une connaissance de l'intervention en jeunesse ou en protection de la jeunesse : intervenants avec une formation collégiale ou universitaire en relation d'aide ou étudiants en dernière année dans un programme donnant accès à un diplôme d'étude en relation d'aide.

« Par cette ouverture à de nouveaux corps d'emplois, la plateforme Je contribue vient nous aider à répondre à un besoin central, celui d'assurer la sécurité des enfants. Nos intervenants font un travail remarquable, et il est temps de leur offrir un soutien renforcé dans le contexte de pénurie de main-d'œuvre et de crise sanitaire. Le bien-être des enfants est au cœur de cette action. J'invite ainsi toute personne qui correspond à l'un des profils ciblés à ne pas hésiter à venir prêter main-forte aux équipes en place», souligne Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 septembre 2022

Il sera possible de se faire vacciner pour la COVID-19 et l'influenza en même temps

Le directeur de la Santé publique le Dr Luc Boileau était de retour devant les médias après trois semaines sans avoir tenu de point de presse. Il a été question de la situation épidémiologique de la COVID-19 et de la campagne de vaccination contre l’influenza.  Le Dr Luc Boileau indique que la rentrée a été plus clémente que dans les deux ...

26 septembre 2022

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...

23 septembre 2022

Trudeau et Poilievre s'affrontent dans de premiers échanges en Chambre

Le premier ministre Justin Trudeau et le nouveau chef de l'opposition officielle, Pierre Poilievre, ont opposé leurs visions sur les meilleures façons de lutter contre la hausse du coût de la vie, jeudi, au cours de premiers échanges en période des questions aux Communes. Le leader conservateur a réitéré ses demandes que les libéraux annulent ...