Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Encore difficile de se procurer des tests rapides

durée 12h00
27 décembre 2021
Benjamin Richer
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Benjamin Richer, Journaliste

Si des Québécois ont eu la chance d’avoir des autotests rapides, que ce soit par l’entremise de leur enfant avant le congé scolaire ou en faisant la file devant une pharmacie, plusieurs n’en ont toujours pas. Il y a présentement des délais dans les livraisons en pharmacie.

Des pharmacies sont actuellement dans l’inconnu. Elles ne savent pas quand les prochains tests seront livrés et combien. « On n’a pas eu d’autres nouvelles du gouvernement », mentionne Karine Valiquette, pharmacienne-propriétaire du Groupe Proxim à Les Cèdres, en Montérégie.

Il est donc inutile de se présenter dans les pharmacies pour en avoir. Certaines, comme la pharmacie Familiprix à Salaberry-de-Valleyfield, rappellent dans un message enregistré qu'il est inutile de téléphonner pour cette raison. « Je réponds à des appels depuis ce matin à peu près juste pour ça », ajoute Mme Valiquette.

Plus de 700 000 tests sont attendus cette semaine. Québec a également l’ambition d’en acheter en plus des stocks du gouvernement fédéral afin de répondre à la demande.

Si les rassemblements sont désormais de 6 personnes maximum dans la province, des gens souhaitent malgré tout pouvoir mettre la main sur une boîte de tests rapides afin de se prémunir d’une infection avant de voir leurs proches, surtout avec la frénésie dans les cliniques de dépistage.

Dans un récent sondage de Néomédia, qui rappelons-le, n’est pas scientifiquement approuvé, près du quart des répondants ont affirmé vouloir les utiliser lors de leurs rassemblements du temps des fêtes s’ils arrivaient à en avoir.

La moitié a quant à elle indiqué qu’elle s’en servirait, mais seulement si une personne présente des symptômes relatifs à la COVID-19. D’autres (17,7%) doutent de leur efficacité et un peu plus de 5% disent ne pas se rassembler, donc ne pas utiliser cet outil.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Il sera possible de se faire vacciner pour la COVID-19 et l'influenza en même temps

Le directeur de la Santé publique le Dr Luc Boileau était de retour devant les médias après trois semaines sans avoir tenu de point de presse. Il a été question de la situation épidémiologique de la COVID-19 et de la campagne de vaccination contre l’influenza.  Le Dr Luc Boileau indique que la rentrée a été plus clémente que dans les deux ...

26 septembre 2022

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...

23 septembre 2022

Trudeau et Poilievre s'affrontent dans de premiers échanges en Chambre

Le premier ministre Justin Trudeau et le nouveau chef de l'opposition officielle, Pierre Poilievre, ont opposé leurs visions sur les meilleures façons de lutter contre la hausse du coût de la vie, jeudi, au cours de premiers échanges en période des questions aux Communes. Le leader conservateur a réitéré ses demandes que les libéraux annulent ...