Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Tous les milieux de vie seront concernés par cette vaccination supplémentaire

La 4e dose de vaccin pour les 80 ans et plus administrée à partir de mardi prochain

durée 17h00
24 mars 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Jean-Francois Desbiens
email
Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La campagne de vaccination pour donner une 4e dose de vaccin contre la COVID-19 aux 80 ans et plus et aux personnes immunodéprimées débutera mardi prochain.

C’est ce qu’ont annoncé le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, à la suite de la recommandation formulée par le directeur national de la santé publique par intérim, le docteur Luc Boileau.

Les gens visés pourront également prendre rendez-vous pour cette nouvelle dose de vaccin à partir de cette date.

Tous les milieux de vie seront concernés par cette vaccination supplémentaire, soit principalement les centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), les ressources intermédiaires et de type familial (RI-RTF) et les résidences privées pour aînés (RPA).

Des équipes mobiles se déplaceront vers ces milieux de vie et aucune démarche n'est nécessaire de la part des personnes ou de leurs proches pour procéder à une prise de rendez-vous.

Personnes immunodéprimées

Les personnes de 80 ans ou plus qui vivent à leur domicile pourront aussi bénéficier de cette dose de rappel en respectant obligatoirement un intervalle d'au moins trois mois depuis l'administration depuis leur dernière dose.

Elles pourront s'inscrire dès mardi, par l'entremise de Clic Santé.

De la même manière, les personnes immunodéprimées pourront également bénéficier de cette nouvelle dose de rappel en respectant les mêmes conditions.

« Cette nouvelle dose de vaccin vise à nous assurer de mieux protéger les personnes les plus vulnérables contre les conséquences d'une augmentation de la contagion au Québec, affirme le ministre Dubé. Elle s'inscrit dans une volonté d'offrir une immunisation supplémentaire à ces citoyens, qui sont déjà bien protégés par les doses précédentes, mais qui pourraient être plus à risque en raison de la venue du variant BA2. »

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


19 avril 2024

Technologistes médicaux: une pénurie silencieuse qui crée des retards dans le réseau

Travailleurs de l'ombre et métier méconnu du public, les technologistes médicaux sont essentiels pour traiter les patients. Toutefois, une «pénurie critique» de technologistes sévit présentement au Québec, ce qui engendre des retards dans le réseau de la santé.  Les analyses effectuées par les technologistes médicaux permettent au médecin de ...

18 avril 2024

Près de 80 % des Québécois veulent une loi sur le don d'organes

Alors que l'Assemblée nationale se penche sur des façons d'améliorer la performance du Québec en matière de don d'organes et de transplantation, un nouveau sondage révèle que près de 80 % des Québécois sont favorables à l'adoption d'une loi pour y arriver.  Selon la directrice générale de Transplant Québec, Martine Bouchard, cela démontre ...

15 avril 2024

Héma-Québec met en valeur ses bénévoles pour la Semaine de l'action bénévole

À l'occasion de la Semaine de l'action bénévole qui s'amorce dimanche, Héma-Québec souhaite mettre de l'avant la contribution des milliers de bénévoles qui participent à la collecte de produits sanguins dans la province.  Parmi eux figure Nicolas Bergeron, 24 ans, qui s'implique dans l'organisme depuis maintenant six ans. Il a effectué son ...