Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Direction de santé publique

Se protéger des piqûres de tiques pour prévenir la maladie de Lyme

durée 15h30
11 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Avec l’été à nos portes, la Direction de santé publique Les Centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) invitent la population à se protéger contre les piqûres de tiques, car elles peuvent transmettre la maladie de Lyme. Certains territoires du sud de la région des Laurentides sont particulièrement à risque puisque la présence de tiques infectées y a été démontrée.

Comment faire pour se protéger ?

La meilleure façon de ne pas contracter la maladie de Lyme est d’éviter les piqûres de tiques lors d’activités de plein air. Les tiques ne sautent pas et ne volent pas, mais elles peuvent cependant s’agripper à vous ou à votre animal de compagnie lorsque vous êtes en contact avec des végétaux dans un jardin ou un aménagement paysager, dans les forêts, les boisés et les herbes hautes.

Pour éviter les piqûres de tiques :

  • Marchez de préférence dans les sentiers et évitez les herbes hautes.
  • Utilisez un chasse-moustiques sur les parties exposées de votre corps, en évitant le visage.
  • Portez un chapeau, des souliers fermés et des vêtements longs.
  • Entrez votre chandail dans votre pantalon.
  • Entrez le bas de votre pantalon dans vos chaussettes ou vos bottes.
  • Portez des vêtements de couleurs claires lors de vos promenades. Les couleurs claires rendent les tiques plus visibles.


Quoi faire en cas de piqûre ?

En cas de piqûre, il faut retirer la tique dès que possible. Utilisez un tire-tique ou une pince fine, comme une pince à sourcils. Évitez d’utiliser vos doigts ou vos ongles.

Plus une tique reste accrochée longtemps, plus on augmente le risque de transmission de la maladie de Lyme. Le risque qu’elle soit infectée dépend de l’espèce de la tique et de la région où elle se trouve.

Appelez Info-Santé au 811 ou consultez un médecin si vous êtes dans une des situations suivantes :

  • La rougeur est de 5 cm de diamètre ou plus.
  • La rougeur persiste depuis plus de 48 heures.
  • Vous croyez présenter un ou plusieurs autres symptômes de la maladie de Lyme dans les jours, les semaines ou les mois suivants la pratique d’une activité extérieure pouvant vous exposer aux tiques.

Traitement préventif de la maladie de Lyme

Si vous avez été piqué par une tique dans certains territoires du sud de la région, il est possible qu’à la suite d’une évaluation par un médecin ou un pharmacien, on vous prescrive des antibiotiques de façon préventive.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


23 novembre 2022

Transition énergétique: des milliers de tonnes de nouveaux déchets à gérer

La transition énergétique devrait permettre de réduire les gaz à effet de serre, mais elle entraînera également l’apparition de nouveaux types de déchets. Dans une étude publiée mardi, RECYC-QUÉBEC souhaite stimuler la réflexion pour gérer de façon optimale les centaines de milliers de tonnes de nouveaux matériaux qui devront éventuellement être ...

16 novembre 2022

Trois virus inquiètent les autorités gouvernementales du Québec

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, et le Dr Luc Boileau, directeur national de la Santé publique, ont tenu un point de presse afin de faire un bilan sur la situation sur la COVID, mais également les maladies infectieuses et respiratoires. En effet, les instances ne s’inquiètent plus que pour la COVID, mais également pour l’influenza et le ...

10 novembre 2022

Les déversements d’eaux usées en baisse de 30% au Québec en 2021

Les municipalités québécoises déversent de moins en moins d’eaux usées dans les milieux naturels, selon un palmarès de la Fondation Rivières. Le Québec a enregistré 36 391 déversements en 2021, contre 52 794 l’année précédente. Mais cette embellie pourrait être temporaire, prévient l’organisme environnemental qui a dévoilé son classement ...