Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Prévisions de MétéoMédia

Un hiver coriace, tenace et riche en tempêtes à venir

durée 23h50
29 novembre 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Préparez vos pelles à neige, car un hiver «coriace, tenace et riche en tempêtes» est en train de s’installer au Québec. 

Les saisons se suivent, mais ne se ressemblent pas, car si l’automne a été marqué par la douceur du soleil et des températures au−dessus des normales, l’hiver sera rude selon les prévisions de MétéoMédia.

«En raison du corridor actif bien présent dans la vallée du Saint−Laurent, plusieurs tempêtes sont attendues», a indiqué le chef de service de la météorologie à MétéoMédia en précisant que «ça risque d’être le froid qui va dominer avec beaucoup de systèmes, beaucoup de dépression, de tempêtes qui vont toucher le Québec».

En mentionnant le «corridor bien actif», André Monette fait référence à la zone située entre deux masses d’air; «le dôme d’air froid» qui sera présent dans l’ouest du pays et «la douceur» prévu sur la côte est des États−Unis. 

Cette situation favorisera le passage de nombreux systèmes apportant beaucoup de neige, mais peut−être aussi des précipitations de pluies abondantes.

«C’est là que les dépressions vont se passer. Donc c’est vraiment comme l’autoroute des dépressions, on risque d’avoir plus de dépressions qu’à l’habitude dans le corridor de la vallée du Saint−Laurent» a indiqué André Monette en précisant «qu’il faut être prêt à pelleter cette année», et que «dans certaines régions, c’est déjà commencé». 

Le chef de service de la météorologie à MétéoMédia estime que les chances sont bonnes d’avoir un Noël blanc, à «moins que la pluie décide de gâcher les festivités». 

Si la première moitié de l’hiver s’annonce froide et enneigée, la deuxième moitié devrait être plus clémente et ponctuée de redoux.

Ailleurs au pays

Comme le Québec, l’Ontario se retrouvera dans l’axe d’un corridor actif en précipitations et des périodes de froid intense.

Les Prairies auront également droit à des températures sous les normales dans les prochains mois, avec la présence répétée du vortex polaire. 

Dans les Rocheuses, plusieurs tempêtes de neige sont attendues.

Les provinces de l’Atlantique seront toutefois favorisées par une douceur prononcée grâce aux températures anormalement douces de l’océan Atlantique, selon MétéoMédia.

«La Nouvelle−Écosse, l’Île−du−Prince−Édouard , les Îles−de−la−Madeleine, Terre−Neuve−et−Labrador, on prévoit un hiver au−dessus des normales, plus doux», a indiqué André Monette en soulignant toutefois que «plus on s’en va vers le Nouveau−Brunswick et le nord du Nouveau−Brunswick, plus on est dans le corridor avec plus de précipitations que la normale».

MétéoMédia invite les Canadiens à porter une attention particulière aux prévisions quotidiennes dans les prochaines semaines alors que la météo et les conditions routières seront amenées à changer rapidement et subitement.

Stéphane Blais, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h15

Nouvel outil pour combattre le cancer du poumon

Un nouvel outil développé par des chercheurs des universités Laval et McGill permettrait de déterminer avec une précision d'environ 95 % le risque de voir le cancer réapparaître chez un patient qui a subi une résection d’une tumeur pulmonaire. Les équipes des professeurs Logan Walsh et Daniela Quail, de l’Université McGill, et Philippe Joubert, ...

30 janvier 2023

Québec: minorités visibles sous-représentés chez les dirigeants d'organismes publics.

Un nouveau rapport publié lundi constate que les membres des minorités visibles sont encore sous-représentés dans les postes de direction des organismes publics québécois. La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse constate que les obstacles persistent non seulement pour accéder aux emplois, mais encore davantage pour la ...

27 janvier 2023

FRAPRU: les loyers moins chers sont plus rares dans les régions métropolitaines

Ce sont les logements à plus bas loyer qui sont les plus rares dans les régions métropolitaines du Québec, selon ce qu'affirme le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) qui revient à la charge avec sa demande au gouvernement du Québec d’un financement accru de construction de nouveaux logements sociaux. Le FRAPRU signale que le ...