Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Gouvernement du Québec

Logement: François Legault vise une aide plus immédiate que d’abolir la TVQ

durée 16h15
15 septembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le premier ministre François Legault ne ferme pas la porte à l’idée d’exempter la construction de logements locatifs de la taxe de vente provinciale (TVQ), comme l’a annoncé le gouvernement Trudeau jeudi, mais il y a d’autres mesures plus urgentes qui peuvent être prises, selon lui. 

«Il y a aussi d'autres mesures qu'on regarde de très proche, qui pourraient avoir, peut-être, plus d'efficacité à court terme», répond M. Legault en mêlée de presse, à Montréal vendredi.

En parlant d’efficacité, le premier ministre précise qu’il fait allusion à des mesures qui auraient un effet plus rapide. «On veut regarder vraiment les personnes qui ont besoin d'aide immédiate, dit M. Legault. Donc, dans ce sens-là, oui, ça peut être intéressant à long terme pour encourager la construction d'enlever la TVQ, mais reste qu'il y a une priorité aussi à court terme, d'aider les gens.»

M. Legault n’a pas voulu s’avancer sur les mesures étudiées. Le gouvernement dévoilera ses intentions dans la mise à jour économique de l’automne prévue pour le mois de novembre. «On est en train avec Eric Girard, le ministre des Finances, de regarder plusieurs scénarios pour aider, entre autres, le logement, qu'il y ait plus de construction de logements, mais aussi aider financièrement les personnes qui ont connu des grosses augmentations de loyer.»

M. Legault a présenté cette approche en contraste avec l’intervention du gouvernement Trudeau qui a l’intention de mettre la pression sur les grands épiciers canadiens au sujet de l’inflation alimentaire. «Je reviens à la question qui était proposée de recevoir les cinq chaînes d'alimentation. Oui, ça peut donner des résultats, mais ça ne donnera pas demain matin de l'argent dans les poches des citoyens qui ont de la misère à payer leur épicerie, payer leur loyer.»

Stéphane Rolland, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


19 avril 2024

Les besoins en psychologues seront comblés en 2026, estime le ministre Carmant

Les besoins en psychologues dans le réseau de la santé seront pourvus dans deux ans, selon les estimations du ministre des Services sociaux, Lionel Carmant.  Lors de l’étude des crédits budgétaires, jeudi, il a expliqué qu’il y avait 2271 psychologues actuellement dans le réseau et que les besoins se situaient à 2340, pour cette année, donc un ...

18 avril 2024

La crise du logement est liée à la pénurie de main-d'œuvre en construction

Résoudre la pénurie de main-d'œuvre dans le secteur de la construction sera essentiel pour augmenter l'offre de logements disponibles sur le marché, soutiennent des experts, alors que l'agence nationale du logement du Canada continue de prévoir des niveaux de mises en chantier inférieurs à la demande. Selon la Société canadienne d'hypothèques et ...

17 avril 2024

Les mini-hôpitaux axés sur les besoins des aînés pour désengorger les urgences

À mi-chemin entre un groupe de médecine de famille (GMF) et un hôpital, le gouvernement du Québec a clarifié mercredi son modèle de mini-hôpitaux privés qui se concentrera sur les besoins des aînés.  Deux mini-hôpitaux, qui ressembleront à des cliniques spécialisées en gériatrie, verront le jour dans les régions de Montréal et de Québec.  Le ...